Reports


  • 30-octobre-2017

    Français

    Coopération pour le développement 2017 - Données et développement

    Quelque 90 % des données générées dans le monde l’ont été au cours des deux dernières années. Les  « mégadonnées » et « l’internet des objets » ne sont pas seulement des concepts à la mode : la révolution des données transforme la façon dont les économies et les sociétés fonctionnent partout dans le monde. C’est une chance qu’il ne faut pas laisser passer. Des données plus fournies et de meilleure qualité peuvent contribuer à favoriser une croissance inclusive, et à lutter contre les inégalités et le changement climatique. Ces données sont également essentielles pour mesurer les progrès accomplis au regard des Objectifs de développement durable et en assurer le suivi.

    L’intérêt de ces données pour le développement est indéniable. Pourtant, dans la plupart des pays en développement, nous manquons encore de données de qualité. Pourquoi la moitié environ des décès et un tiers des naissances dans le monde ne sont-ils pas recensés ? Pourquoi l’investissement dans les capacités statistiques – 0.25 % de l’APD – n’est-il pas une priorité pour la plupart des fournisseurs d’aide au développement ?

    Une plus forte volonté politique, davantage d’investissements et une action collective de plus grande envergure sont indispensables pour résorber cette fracture statistique. Ce rapport plaide résolument en faveur d’un renforcement des systèmes statistiques nationaux. Avec la révolution des données à l’œuvre aujourd’hui, les pays en développement et les donneurs ont une occasion unique d’agir maintenant pour encourager la production de données et leur utilisation au profit des citoyens. Cet ouvrage définit un certain nombre de mesures prioritaires qui aideront les responsables de l’action publique et les fournisseurs d’aide au développement à faire des données un instrument au service du développement.

    Les profils des fournisseurs de coopération pour le développement (la Partie II de ce rapport) sont d'ores et déjà disponibles. Le rapport complet sera publié en octobre 2017.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 30-September-2017

    English

    Production Transformation Policy Reviews - Identifying Actionable Policy Options to Succeed in a Changing World

    As countries are increasingly concerned with the future of globalisation and industry and their role in global production networks, defining and implementing policies for economic transformation that deliver on the competitive, social, and environmental goals has become paramount. The complex and fast-changing global economic landscape calls for a better understanding of the ongoing technological and industrial re-organisation, to enable policy makers to better plan and act for the present and the future. The Production Transformation Policy Reviews (PTPRs) are the policy tool for assessment and guidance on strategies for economic transformation. Developed within the framework of the OECD Initiative for Policy Dialogue on Global Value Chains, Production Transformation and Development, the PTPRs provide a guiding framework to inform policy choices on competitiveness.

    This document clarifies the rationale for the PTPRs as a policy assessment and guidance tool, presents the conceptual framework, clarifies the value proposition, and provides information about the review process.

  • 30-September-2017

    English

    Illicit Financial Flows - Illicit Trade and Development Challenges in West Africa

    This report shows how criminal economies and illicit financial flows through and within West Africa affect people’s lives. It goes beyond the traditional analysis of illicit financial flows, which focuses on the value of monetary flows. The report exposes the ways in which criminal and illicit activities and resulting illicit financial flows damage governance, the economy, development and security. It presents case studies based on concrete examples from West Africa of human trafficking, drug smuggling, counterfeit goods, gold mining and terrorism financing. It identifies networks and drivers – in the region or elsewhere – that allow these criminal economies to thrive, by feeding and facilitating these activities and the circulation of illicitly-obtained revenue. It also examines the impacts on local communities, such as changes in wealth distribution, power dynamics and the degree to which illicit money undermines social organisation.

    This book proposes a policy framework for both source and destination countries of illicit flows that looks beyond the concerns of developed countries to enhance development prospects at the local level and respond to the needs of the most vulnerable stakeholders. Combating criminal economies and preventing illicit financial flows will require sustained partnerships between producing and consuming countries. West Africa cannot be expected to address these challenges alone.

  • 20-September-2017

    English

    Trade Facilitation and the Global Economy

    In a globalised world, where goods cross borders many times as intermediate and as final products, trade facilitation is essential to lowering overall trade costs and increasing economic welfare, in particular for developing and emerging economies. Facilitation efforts undertaken by various countries around the world also show that the benefits of such measures clearly compensate the costs and challenges posed by their implementation.
     

  • 31-août-2017

    Français

    La responsabilité élargie du producteur - Une mise à jour des lignes directrices pour une gestion efficace des déchets

    Le présent rapport met à jour le manuel de 2001 pour les gouvernements sur la responsabilité élargie des producteurs (REP), qui donnait un aperçu des questions clés, fournissait des considérations générales ainsi qu’une discussion des bénéfices et coûts potentiels associés à la responsabilité des producteurs pour la gestion des déchets issus de leurs produits. Depuis lors, les politiques REP visant à améliorer le recyclage et à réduire la mise en décharge ont été largement adoptées dans la plupart des pays de l'OCDE; La couverture des produits a été élargie dans des secteurs clés comme l'emballage, l'électronique, les batteries et les véhicules; Et les programmes REP se répandent dans les économies émergentes en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, ce qui nécessite la prise en compte de contextes politiques différents dans les pays en développement.

    À la lumière des changements intervenus dans le contexte global, cette révision des lignes directrices examine quelques-uns des nouveaux défis et des nouvelles opportunités dans la conception et la mise en œuvre des politiques REP ; elle tient compte des efforts récents des gouvernements pour mieux évaluer les coûts et l’efficacité environnementale de la REP ainsi que son impact global sur le marché ; et elle aborde un certain nombre de questions spécifiques aux économies émergentes.

  • 21-July-2017

    English

    Multi-Dimensional Review of Panama - Volume 1: Initial Assessment

    Since the beginning of the 21st century, Panama has exhibited remarkable economic growth and has reduced the gap in terms of income per capita with high-income countries. Social progress has also been achieved, mainly through the reduction of poverty and advances in some well-being dimensions. However, challenges remain with regard to overcoming the so-called middle-income trap and consolidating the middle-class. This first volume of the Multi-dimensional Country Review of Panama identifies the main barriers to further inclusive development. It highlights that promoting equitable, inclusive and sustainable economic growth and improving the well-being of all citizens should be at the core of Panama’s development strategies.

  • 17-juillet-2017

    Français

    Vers une coopération pour le développement plus efficace - Rapport d'étape 2016

    Ce rapport s’appuie sur les résultats de l’exercice de suivi mondial 2016 effectué sous l’égide du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement. Il donne un aperçu des progrès réalisés dans la mise en œuvre des principes convenus au niveau international pour améliorer  l’efficacité de la coopération au développement.

    La mise à disposition de données et d’informations pour l’exercice de suivi a été dirigée par 81 pays, avec la participation de plus de 125 partenaires bilatéraux et multilatéraux de développement, ainsi que des centaines d’organisations de la société civile, de représentants du secteur privé et d’autres parties prenantes pertinentes en matière de développement dans les pays participants. Ce rapport présente les résultats de l’exercice fondés sur l’analyse minutieuse et l’agrégation de ces informations. Son but est de stimuler et d’orienter le dialogue politique aux niveaux national, régional et international, en générant une base de données probantes, qui permettra de poursuivre l’action collective afin de renforcer la contribution de la coopération pour le développement efficace à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et à la réalisation des objectifs de développement durable.

    Le rapport confirme l’importance des principes et des engagements qui visent à renforcer l’orientation vers les résultats de développement, à assurer l’appropriation du processus de développement par les pays en développement et le caractère inclusif des partenariats pour le développement ainsi qu’à améliorer la transparence et la redevabilité mutuelle autour des efforts de développement.

  • 11-juillet-2017

    Français

    Examen multidimensionnel du Maroc - Volume 1. Évaluation initiale

    Depuis la fin des années 90, le Maroc est engagé sur une trajectoire de développement stable afin de rejoindre le groupe des pays dits émergents. Cependant, d’importants défis demeurent pour accélérer la croissance et la rendre plus inclusive.

    Ce premier volume de l’Examen multidimensionnel du Maroc passe en revue les performances du pays et les principales contraintes au développement. Il se base sur un diagnostic des évolutions macroéconomiques, des performances en matière de bien-être des citoyens et du degré de compétitivité de l’économie marocaine. Ce volume identifie trois défis majeurs à relever : mobiliser la compétitivité de l’économie marocaine pour accélérer la transformation structurelle ; surmonter les faiblesses du système éducatif et de formation ; et accroître la cohérence des politiques sectorielles.

    Le deuxième volume proposera des recommandations pour lever les contraintes majeures identifiées et le troisième analysera les modalités de leur mise en oeuvre.

  • 5-juillet-2017

    Français

    Interactions entre politiques publiques, migrations et développement en Côte d'Ivoire

    Interactions entre politiques publiques, migrations et développement en Côte d'Ivoire est le fruit d'un projet mené conjointement par l'Union européenne et le Centre de développement de l'OCDE, en collaboration avec l'Office national de la population (ONP) et le Centre ivoirien de recherches économiques et sociales (CIRES). Ce projet avait pour objectif de fournir aux décideurs des données probantes sur l'impact des migrations sur des secteurs spécifiques – marché du travail, agriculture, éducation, investissement et services financiers, et protection sociale et santé – et, à l'inverse, de montrer quel est l'impact des politiques sectorielles sur les migrations. Le rapport aborde quatre dimensions du cycle migratoire : l'émigration, les transferts de fonds, le retour et l'immigration.

    Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement de la Côte d'Ivoire. Cependant, le potentiel des migrations n'est pas pleinement exploité dans le pays, notamment parce que les  décideurs ne prennent pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d'action respectifs. La Côte d'Ivoire doit donc adopter un programme d'action plus cohérent pour mieux intégrer les migrations dans les stratégies de développement. Cela permettra d'accroître la contribution des migrations au développement du pays.

  • 28-June-2017

    English

    OECD Development Co-operation Peer Reviews: The Netherlands 2017

    The OECD’s Development Assistance Committee (DAC) conducts periodic reviews of the individual development co-operation efforts of DAC members. The policies and programmes of each DAC member are critically examined approximately once every five years. DAC peer reviews assess the development co-operation performance across government of a given member and examine policy, finance and implementation. They take an integrated, system-wide view of the development co-operation and humanitarian assistance activities and seek input from a wide range of stakeholders – civil society, parliament, private sector and partner countries.
    This review assesses the performance of the Netherlands, including looking at its integrated aid, trade and investment policy focus, and its approach to partnerships.

  • 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 > >>