Partager

More News


  • 29-janvier-2021

    Français

    Coopération pour le développement 2020 - Apprendre des crises, renforcer la résilience

    Les effets dévastateurs du coronavirus (COVID-19) sur les pays en développement ont mis à l'épreuve les limites, l'ingéniosité et la flexibilité de la coopération au développement, tout en révélant de bonnes pratiques. Cette 58e édition du rapport Coopération pour le développement présente les premières réflexions des dirigeants, des membres de l'OCDE, des experts et de la société civile sur les implications du coronavirus (COVID-19) pour la solidarité mondiale en 2021 et au-delà. Le rapport suggère des pistes d'action pour l'ensemble de la communauté internationale du développement en vue d'une action audacieuse et d'une réforme systémique. L’objectif est de mettre en place des systèmes nationaux et internationaux résistants, capables de faire face aux chocs mondiaux et de fournir et protéger les biens publics mondiaux, tout en poursuivant les actions de fond en faveur du développement durable. Il comprend également un panorama actualisé de la coopération pour le développement, étayé par les données de plus de 80 fournisseurs, membres de l’OCDE et du Comité d'aide au développement, mais aussi d’autres pays ou encore des fondations philanthropiques.
  • 25-janvier-2021

    Français

    Un meilleur usage de la fiscalité énergétique pourrait à la fois améliorer la situation financière des pays en développement et faire baisser la pollution

    Les pays en développement pourraient lever des recettes publiques qui leur font cruellement défaut et réduire parallèlement les émissions et la pollution atmosphérique en utilisant mieux les taxes sur l’énergie et en réduisant les subventions aux combustibles fossiles, comme l’indique l’OCDE dans un nouveau rapport.

    Documents connexes
  • 22-janvier-2021

    Français

    L’OCDE ouvre un Centre des relations mondiales à Istanbul pour faciliter les activités avec les pays Partenaires

    L’OCDE a ouvert ce jour un Centre régional axé sur les relations mondiales à Istanbul, en Turquie, créant ainsi une structure dédiée au renforcement de la coopération avec les pays Partenaires. Ce Centre a pour objectif de soutenir les pays Partenaires à bâtir des sociétés plus inclusives, durables et prospères, à travers des recommandations politiques et un soutien technique.

    Documents connexes
  • 19-janvier-2021

    Français

    Dynamiques du développement en Afrique 2021 - Transformation digitale et qualité de l'emploi

    Dynamiques du développement en Afrique tire les leçons des expériences des cinq régions du continent – Afrique australe, centrale, de l'Est, du Nord et de l'Ouest – pour développer des recommandations en matière de politiques publiques et partager les bonnes pratiques. Étayé par les plus récentes statistiques, son décryptage des dynamiques de développement vise à permettre aux leaders africains de réaliser la vision stratégique de l’Agenda 2063 à tous les niveaux : continental, régional, national et local. L'édition 2021, dorénavant publiée en début d’année, explore le potentiel de la transformation digitale pour créer des emplois de qualité et réaliser l'Agenda 2063, en vue de renforcer la résilience des économies africaines face à la récession mondiale déclenchée par la pandémie de COVID-19. Le rapport cible quatre types d’action publique pour soutenir la transformation digitale de l'Afrique : réduire la fracture digitale ; soutenir l'innovation locale ; dynamiser les travailleurs indépendants ; et accélérer l'harmonisation, la mise en œuvre et le suivi des stratégies digitales. Cette édition comprend un nouveau chapitre examinant les perspectives de financement du développement de l'Afrique face à la crise économique mondiale de 2020. Dynamiques du développement en Afrique a pour vocation de nourrir le débat entre les membres de l’Union africaine, ainsi qu’avec les citoyens, entrepreneurs et chercheurs. Son ambition est de participer à une nouvelle coopération entre pays et entre régions, qui soit tournée vers l’apprentissage mutuel et la préservation de nos biens communs. Ce rapport est le fruit de la coopération entre la Commission de l’Union africaine et le Centre de développement de l’OCDE.
  • 16-December-2020

    English

    Blended Finance in the Least Developed Countries 2020 - Supporting a Resilient COVID-19 Recovery

    The least developed countries (LDCs) are the furthest from achieving the Sustainable Development Goals (SDGs). They are also likely to be hit the hardest by the COVID-19 crisis and badly need the additional private finance that blended finance can unlock. Yet evidence shows that too little private finance is mobilised for investment in LDCs. How can this be fixed? The Blended Finance in the Least Developed Countries 2020 report is the third edition and second joint UNCDF-OECD report. It builds on UNCDF research and transactional experience, OECD data and analysis on private finance mobilized by official development finance, and a series consultations with and contributions by blended finance experts, LDC governments, UN missions, donors, civil society and research institutions. The report provides an update on the deployment of blended finance in LDCs. It also analyses its potential role in helping those countries recover from the COVID-19 crisis, and provides an Action Agenda for unlocking capital for the achievement of the SDGs in LDCs, as called for in the 2030 Agenda for Sustainable Development and the Addis Ababa Action Agenda.
  • 13-novembre-2020

    Français

    Une reprise durable dans les pays de l’ASEAN passera par un soutien continu des politiques, selon le Centre de développement de l’OCDE

    Le repli de l’activité économique est le plus sévère des dernières décennies, mais les mesures sans précédent adoptées par les pouvoirs publics et les banques centrales dans ce contexte exceptionnel devraient limiter les pertes cette année et préparer une reprise dès l’année prochaine. La croissance du PIB dans les pays de l’ASEAN devrait baisser de 4.3 % en moyenne en 2020 et s’établir à 5.4 % en 2021.

    Documents connexes
  • 13-November-2020

    Chinese, PDF, 877kb

    SAEO 2020 November update Press release Chinese

    In Emerging Asia - the ASEAN-10 plus China and India- it is anticipated to decline by an average of 2% this year and to rise by 8.1% in 2021, according to the OECD Development Centre’s Economic Outlook for Southeast Asia, China and India 2020 - November Update: Ongoing challenges of COVID-19, released today at the ASEAN Business and Investment Summit.

    Related Documents
  • 13-November-2020

    Indonesian, PDF, 338kb

    SAEO 2020 November update Press release Indonesian

    In Emerging Asia - the ASEAN-10 plus China and India- it is anticipated to decline by an average of 2% this year and to rise by 8.1% in 2021, according to the OECD Development Centre’s Economic Outlook for Southeast Asia, China and India 2020 - November Update: Ongoing challenges of COVID-19, released today at the ASEAN Business and Investment Summit.

    Related Documents
  • 13-November-2020

    English, PDF, 462kb

    SAEO 2020 November update Press release Thai

    In Emerging Asia - the ASEAN-10 plus China and India- it is anticipated to decline by an average of 2% this year and to rise by 8.1% in 2021, according to the OECD Development Centre’s Economic Outlook for Southeast Asia, China and India 2020 - November Update: Ongoing challenges of COVID-19, released today at the ASEAN Business and Investment Summit.

    Related Documents
  • 13-November-2020

    Vietnamese, PDF, 554kb

    SAEO 2020 November update Press release Vietnamese

    In Emerging Asia - the ASEAN-10 plus China and India- it is anticipated to decline by an average of 2% this year and to rise by 8.1% in 2021, according to the OECD Development Centre’s Economic Outlook for Southeast Asia, China and India 2020 - November Update: Ongoing challenges of COVID-19, released today at the ASEAN Business and Investment Summit.

    Related Documents
  • 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 > >>