Partager

Développement

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, exhorte les pays de l’OCDE à se mobiliser pour les objectifs de développement

 

28/04/2015 – Aujourd’hui, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a appelé les pays de l’OCDE à faire en sorte que les grands sommets qui se tiendront cette année débouchent sur une nouvelle ère de développement durable.

Dans une allocution prononcée à l’OCDE, à Paris, M. Ban Ki-moon a affirmé que, pour convenir d’un nouvel ensemble d’Objectifs de développement durable (ODD) – y compris s’entendre sur le financement et aboutir à un accord mondial sur l’action climatique –, l’engagement total et le leadership des 34 pays membres de l’Organisation seront indispensables.

M. Ban Ki-moon souhaite que la Conférence des Nations Unies sur le financement du développement qui se tiendra à Addis-Abeba (Éthiopie) en juillet donne lieu à trois résultats essentiels : un cadre de financement concerté pour les nouveaux ODD, des réalisations concrètes concernant les infrastructures et les besoins sociaux, et un solide processus de suivi.

« L’épargne est substantielle à l’échelle de la planète, mais les modèles d’investissement actuels ne génèrent pas un développement durable. La Conférence d’Addis-Abeba sur le financement du développement offre une opportunité exceptionnelle d’infléchir cette trajectoire », a observé M. Ban Ki-moon, précisant qu’il fallait déployer davantage d’efforts pour augmenter les recettes fiscales dans les pays pauvres et attirer l’investissement privé.


« L’OCDE joue un rôle prééminent dans nombre de ces domaines. Et je suis convaincu que vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour qu’Addis-Abeba soit une réussite », a affirmé M. Ban Ki-moon.

UN Secretary-General Ban Ki-moon visits the OECD

28 avril 2015 - le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, s'est exprimé à l'OCDE. Photo:OCDE/Matthieu de Martignac

Accompagné par M. Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires économiques et sociales, M. Ban Ki-moon a rencontré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, en privé afin de discuter de la Conférence d’Addis-Abeba, du Sommet spécial des Nations Unies sur le développement durable, où sera adopté le programme de développement pour l’après-2015, et la conférence sur les changements climatiques COP21, à la fin de l’année.


M. Angel Gurría a déclaré que l’OCDE continuerait de faire pression pour que les pays pauvres bénéficient d’une aide plus généreuse et de meilleure qualité, mais que dans le même temps, elle resterait à la pointe des efforts visant à trouver des moyens autres que l’aide pour soutenir les pays en développement. « Je suis impatient d’entamer les discussions fécondes qui seront les nôtres sur ces sujets à Addis-Abeba », a-t-il ajouté. (lire le discours dans son intégralité en anglais


Lire les éléments de réflexion de l’OCDE sur l’après-2015 (en anglais) : www.oecd.org/dac/post-2015.htm.


Lire la déclaration de l’OCDE lors des Réunions de printemps Banque mondiale/FMI (en anglais) : www.oecd.org/development/statement-for-world-bank-imf-development-committee-april-2015.htm.

 

Documents connexes