Examens par les pairs des membres du CAD

L’aide espagnole au développement : de grandes améliorations mais un recentrage supplémentaire s’impose encore

 

09/01/2012 - Même si la crise économique a contraint l’Espagne à opérer une compression de ses dépenses publiques, y compris celles destinées à la coopération pour le développement, le volume de l’aide espagnole n’en a pas moins été multiplié par deux au cours des sept dernières années. Dans son Examen des politiques et programmes de l’Espagne en matière de coopération pour le développement, l’OCDE salue cette amélioration quantitative, mais aussi l’amélioration qualitative des activités espagnoles de coopération pour le développement.

En proportion de la richesse nationale, l’aide de l’Espagne est passée de 0.23 % en 2003 à 0.46 % en 2009, pour ensuite revenir à 0.43 % - soit 5.9 milliards USD - en 2010. Ce chiffre place l’Espagne au septième rang des donneurs à l’échelle mondiale, et celle-ci reste déterminée à atteindre l’objectif international voulant que chaque pays consacre à l’aide au développement 0.7 % de son revenu national brut.
 

Les pouvoirs publics, avec le ferme soutien de tous les partis et du public, sont déterminés à lutter contre la pauvreté dans les pays en développement et affichent une réelle volonté d’efficacité de l’aide qui constitue le socle de toutes leurs politiques dans ce domaine. Des améliorations ont été opérées sur le plan de l’organisation, du personnel a été recruté pour gérer avec efficience l’augmentation du volume de l’aide, le programme d’aide humanitaire a été renforcé, et des cadres ont été mis en place pour favoriser une collaboration plus efficace avec les pays partenaires bénéficiaires, les organismes multilatéraux et le secteur privé. Dans le même temps, l’Espagne a accumulé une précieuse expérience du renforcement des capacités à travers son action dans les pays à revenu intermédiaire, et il serait bien qu’elle en fasse profiter les autres donneurs.

Si l’examen met en avant les points forts de l’aide espagnole, y sont aussi formulées diverses recommandations de nature à conduire à de nouvelles améliorations :

  • Depuis quelques années, l’Espagne a entrepris de réduire – de 56 à 50 – le nombre de pays auxquels elle accorde une aide, mais ses financements restent trop finement parsemés entre de trop nombreux pays. Elle exercerait un plus grand impact en termes de développement si elle concentrait son attention sur un nombre plus restreint de pays et, dans ces derniers, sur les populations les plus pauvres.
  • Près de 20 % de l’aide espagnole émane d’administrations régionales et prend le chemin d’échelon infranationaux dans les pays en développement. Le développement à l’échelle local a certes tout à y gagner mais il est impératif que des informations sur ces activités soient communiquées aux autorités nationales espagnoles et aux pays partenaires.
  • Les acteurs de la coopération espagnole entretiennent les liens étroits avec la société civile et une part importante de l’aide au développement est acheminée par l’intermédiaire d’ONG. Cette collaboration pourrait être encore améliorée par l’élaboration d’une stratégie exposant clairement quand, pourquoi et comment les ONG doivent être associées à l’action publique de coopération pour le développement.
  • L’Espagne étant désireuse de faire en sorte que ses politiques intérieures et extérieures concourent aux objectifs de développement des pays partenaires, ou à tout le moins ne les contrecarrent pas, elle aurait intérêt à étoffer ses capacités d’analyse de l’impact de ces politiques sur le développement.
  • A l’instar d’autres membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE (qui regroupe les principaux donneurs à l’échelle du monde), l’Espagne devrait délier davantage son aide. L’aide espagnole aux pays les moins avancés et aux pays pauvres très endettés reste liée à concurrence de 23 %, contre 6 % pour la moyenne du CAD.
  • L’Espagne a revu la conception de son programme de coopération pour le développement afin de rehausser l’efficacité de l’aide qu’elle apporte aux pays en développement qui sont ses partenaires. Pour mesurer le succès de cet effort  - et voir si son aide contribue à l’instauration d’économies viables et à un recul de la pauvreté - l’Espagne devrait élaborer des indicateurs plus précis pour le suivi des résultats du développement. 


Les journalistes désireux d’obtenir davantage d’informations sur les politiques et programmes de l’Espagne à l’appui du développement peuvent prendre contact avec Elisabeth Cardoso Jordao à la Direction de la coopération pour le développement de l’OCDE, par courriel à l’adresse Elisabeth.Cardosojordao@oecd.org ou par téléphone au +33 (0) 1 45 24 92 57.

>> Des précisions concernant les travaux de l’OCDE sur le développement sont accessibles à l’adresse  www.oecd.org/developpement.

>> Davantage d'informations concernant l'Examen de l'aide espagnale sont disponibles sur: www.oecd.org/cad/examenspairs/espagne

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe