Examens par les pairs des membres du CAD

Examen spécial du coopération pour le développement de la République tchèque (2007)

 

La République tchèque est le premier donneur non membre du Comité d’aide au développement de l’OCDE dont le programme de coopération pour le développement a fait l’objet d’un examen.

À la demande du ministère tchèque des Affaires étrangères, le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE a accepté de consacrer un Examen spécial au programme de la République tchèque en matière de coopération pour le développement international.
Réalisé à partir de l’expérience du CAD et de la méthodologie qu’il a mise au point pour ses examens par les pairs, l’Examen spécial a été conçu avant tout comme un exercice consultatif. Son principal objectif était d’éclairer le dialogue interne mené par les autorités tchèques sur la réforme du système d’APD du pays et de donner à celles-ci des conseils sur ce sujet.

 

Après l’achèvement du rapport (pdf 741 kB, en anglais), le gouvernement tchèque a organisé, les 26 et 27 avril 2007, une table ronde qui a réuni tous les décideurs concernés et les acteurs du processus de décision et de gestion relatif au programme tchèque de coopération pour le développement, ainsi que des spécialistes du développement venus du CAD. Auparavant, le 28 mars, avait été organisé un atelier sur la question spécifique de l'engagement du secteur privé dans le domaine de l'APD, dans le prolongement des conclusions du rapport et des recommandations qu’il contient.

 

L’Examen spécial a contribué au débat sur l’APD, en évolution rapide, de la République tchèque à un moment où se produisaient d’importants changements sur le plan juridique et institutionnel, débat sur lequel il a aussi beaucoup influé.

 

Quant au CAD, qui a procédé à un échange de vues sur les résultats  du processus d’examen à sa réunion du 10 mai, l’achèvement de cet exercice a constitué un événement important, au-delà de l’intérêt qu’il présentait, ainsi que des informations et des connaissances concrètes qu’il a apportées sur la coopération tchèque pour le développement. Le Comité étant très soucieux de renforcer sa collaboration avec les donneurs qui ne font pas partie de ses membres, les Examens spéciaux consacrés à ces donneurs constituent un outil de plus au service du dialogue et de l’échange de connaissances avec eux.