Latest Documents


  • 9-juin-2016

    Français

    L'aide multilatérale 2015 - De meilleurs partenariats pour le monde de l'après-2015

    Ce rapport de l’OCDE sur l’aide multilatérale en 2015 contribue au débat général sur la façon de mettre en œuvre le programme pour le développement de l’après-2015. Il fait valoir que les organisations multilatérales ont un rôle fondamental à jouer pour nouer ou consolider des partenariats inclusifs qui apporteront les solutions collectives, internationales indispensables pour mettre fin à la pauvreté absolue et ouvrir une nouvelle ère de progrès économiques, de durabilité environnementale et de sociétés pacifiques et ouvertes à tous. Afin d’être en mesure de s’acquitter de leur mission, les organisations multilatérales devront mettre en œuvre des réformes exigeantes, d’une part pour mener à leur terme les changements internes engagés et d’autre part pour réagir face à un environnement global en rapide évolution.

    Aide multilatérale 2015 examine comment les fournisseurs bilatéraux peuvent aider les organisations multilatérales à réaliser les changements nécessaires et à mettre en place les partenariats efficaces qui s’imposent pour (i) assurer une utilisation optimale de toutes les ressources disponibles à l’appui du développement, y compris le financement préaffecté, et (ii) mobiliser des connaissances et des ressources auprès d’autres partenaires que les « donneurs traditionnels ».

  • 8-January-2016

    English

    OECD converts complete 2013 and final 2014 Creditor Reporting System (CRS) data into XML format, by donor and by recipient

    The OECD is now making its Creditor Reporting System (CRS) data on DAC members available in XML format. CRS data on development finance can now be downloaded in four different formats and cater to different audiences.

  • 8-janvier-2016

    Français

    Perspectives mondiales de l’aide

    Pour les pays en développement, l'incertitude au niveau du financement peut venir ralentir les réformes de long terme. Pour les bailleurs de fonds, le manque de transparence rend plus difficile l’harmonisation des efforts. Afin de promouvoir la transparence, nous menons une enquête annuelle sur les plans de dépenses des donateurs.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 8-janvier-2016

    Français

    Aide Programmable par Pays (APP)

    Construit sur la base du concept préalable de « noyau de l'aide », nous avons développé le concept d’Aide Programmable par Pays (APP). Par rapport à l'APD, l’APP capture bien mieux les flux d'aide qui vont vers les pays partenaires.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 3-December-2012

    English

    The Architecture of Development Assistance

    This book includes reports on Multilateral Aid, the Division of Labour and Aid Fragmentation, Aid Predictability to provide an overview of the key trends and developments in the architecture of aid.
  • 5-octobre-2012

    Anglais, PDF, 107kb

    Un standard commun pour la transparence de l'aide

    Les parties prenantes à Busan ont résolu d’améliorer la disponibilité de l’information sur les ressources consacrées au développement, et de la rendre plus accessible au public. Ils s’emploient à appliquer, d’ici à la fin de 2015, un standard commun et ouvert pour la publication par voie électronique en temps voulu d’informations détaillées et prévisionnelles sur ces ressources. Pour en savoir plus, consultez la note explicative.

    Documents connexes
  • 5-octobre-2012

    Anglais, PDF, 92kb

    Un standard commun pour la transparence de l'aide - Arabic

    Les parties prenantes à Busan ont résolu d’améliorer la disponibilité de l’information sur les ressources consacrées au développement, et de la rendre plus accessible au public. Ils s’emploient à appliquer, d’ici à la fin de 2015, un standard commun et ouvert pour la publication par voie électronique en temps voulu d’informations détaillées et prévisionnelles sur ces ressources. Pour en savoir plus, consultez la note explicative.

    Documents connexes
  • 14-novembre-2011

    Français

    Aide multilatérale 2010

    Plus de 200 donneurs multilatéraux reçoivent ou font transiter par leur intermédiaire 40 % de l’aide totale. Afin d’acheminer cette aide efficacement et de mieux coordonner leurs efforts, l'Aide multilatérale 2010 présente les tendances de l’aide multilatérale et l’utilisation totale (budgets centraux et contributions extrabudgétaires) du système multilatéral et se concentre sur les fonds d’affectation spéciale du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la Banque Mondiale. Ce rapport analyse les perspectives d’évolution – sous l’angle du développement – de l’architecture du financement de la lutte contre le changement climatique et donne une vue d’ensemble des réactions de la part des multilatéraux face à la crise financière et économique.

    Tandis que le Rapport sur la coopération pour le développement de l'OCDE offre des statistiques et des analyses incontournables concernant les évolutions les plus récentes intervenues sur la scène internationale de l’aide, le rapport sur l’Aide multilatérale se penche en particulier sur les évolutions de l’aide multilatérale.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 17-décembre-2008

    Français

    Financement et architecture de l'aide : liste de publications

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 15-December-2010

    English

    2008 DAC Report on Multilateral Aid

    Multilateral aid accounts for over a third of total official development aid. The scale at which the multilateral system is used reflects donors’ views of it as an important aid channel. However, a clearer picture of the multilateral system is needed to analyse this channel, and the first ever OECD Development Assistance Committee (DAC) report on multilateral aid aims to address this gap. The report provides a snapshot of the multilateral aid architecture, from the funding of multilateral organisations by DAC members to their own multilateral aid strategies and policies. The report also highlights issues such as fragmentation, multilateral effectiveness, reform processes and partner country views.