Développement

Nous travaillons en partenariat avec les gouvernements et le secteur privé dans les pays en développement pour créer un monde durable où chacun a la possibilité de vivre en bonne santé une vie productive.

Principaux domaines de travail

Opportunités et défis dans les régions en développement

Les pays en développement sont à la recherche de solutions innovantes pour améliorer le bien-être de leurs populations. Afin de les aider à définir les politiques publiques à même de répondre à leurs besoins spécifiques, nous analysons les tendances mondiales et régionales en collaboration avec nos partenaires du monde entier.

Le nouveau contexte mondial

Les tendances récentes de l’économie mondiale offrent de nouvelles opportunités pour les pays en développement, mais elles pourraient également remettre en cause certains progrès récents.

Lire plus sur Perspectives du développement mondial

Afrique

Alors que le boum des matières premières arrive à son terme, le continent doit mieux exploiter ses autres ressources afin de créer de nouvelles perspectives pour ses populations et ses économies, et atteindre les objectifs de l’Agenda 2063.

Lire plus sur Perspectives économiques en Afrique, Club de Sahel et l'Afrique de l'Ouest et Portail sur Afrique de l'Ouest.

Asie et Pacifique

La région demeure la plus dynamique du monde mais de nouvelles approches sont nécessaires pour mieux partager les fruits de la croissance, améliorer le bien-être et atteindre les objectifs de développement durable

Lire plus sur Asie et Pacifique

 

Amérique latine et Caraïbes

Au terme d’une décennie de croissance alerte, la région a besoin de politiques innovantes pour renforcer l’inclusion économique et sociale, consolider sa classe moyenne et aider ses économies à dépasser la catégorie des revenus intermédiaires.

Lire plus sur Amérique Latine et Caraïbes

Pour de meilleures politiques de développement

L’amélioration du bien-être dans les pays en développement passe par l’adoption de politiques publiques adaptées aux contextes de chaque pays et de chaque région. Nous aidons nos partenaires à concevoir et mettre en œuvre leurs propres solutions, en partageant avec eux les données et l’expérience des économies du monde entier. Nous mettons également à leur service nos méthodologies et notre expertise en matière de dialogue et d’apprentissage par les pairs.

Stratégies de développement

Nous aidons les décideurs à concilier les objectifs économiques, sociaux et environnementaux pour assurer à leur pays une trajectoire de développement durable et aux citoyens une amélioration de leurs conditions de vie. Les stratégies nationales de développement sont le cadre qui assure que les politiques publiques ne se contentent pas de promouvoir la croissance économique mais stimulent le développement au sens large.

Nous soutenons également la coopération entre les différents secteurs de l’action publique pour atteindre les objectifs de développement.

Approches sectorielles

  • Environnement et développement : Intégrer les questions liées à l’environnement et au changement climatique dans les politiques de développement requiert de nouvelles politiques de croissance économique, et des pratiques innovantes de coopération.

  • Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Nous promouvons la sécurité alimentaire à long-terme en encourageant des actions coordonnées dans l’agriculture, le développement rural, l’éducation, la santé, le commerce et les autres domaines de l’action publique. Nous jouons un rôle actif avec les acteurs régionaux pour éradiquer la faim notamment dans le cadre du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

  • Genre : Nous encourageons le partage de la recherche, des données et des solutions pour améliorer l’égalité des genres. Nous analysons les causes sous-jacentes de l'inégalité entre les sexes enracinées dans les normes sociales discriminatoires. Nous facilitons le dialogue international à travers la plateforme Wikigender et nous réunissons les spécialistes pour définir des approches communes à l’appui de l’égalité homme-femme et de l’autonomisation des femmes.

  • Sociétés inclusives : Investir dans l'humain permet de débloquer des ressources indispensables au progrès. Le développement social et humain nécessite d’améliorer le bien-être des individus mais aussi de renforcer la cohésion sociale en s’attaquant aux inégalités.

  • Migration : Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 reconnait la contribution positive des migrants au développement des pays d’origine, comme à celui des pays de destination. Néanmoins, les effets des migrations internationales sur le développement dépendent fortement des politiques publiques mises en oeuvre.

  • Ressources naturelles : Les pays producteurs de ressources naturelles et les entreprises du secteur extractif sont de plus en plus conscients du besoin de travailler ensemble afin de faire du secteur le catalyseur d’économies plus compétitives et d’un développement à long terme inclusif et durable.

  • Commerce international et chaînes de valeurs mondiales : Une meilleure intégration dans les marchés mondiaux peut aider les pays en développement à transformer leur structure productive. Nous facilitons le dialogue et le partage des connaissances entre eux et avec les pays de l’OCDE, et nous suivons les flux de l’aide pour le commerce pour en partager les bonnes pratiques.

Gouvernance

Coopération au développement

  • Examen par les pairs des membres du Comité d’aide au développement (CAD) : Les examens par les pairs offrent une étude détaillée des systèmes et des politiques de développement et présentent les enseignements tirés dans les pays membres du CAD.

  • Efficacité du développement : Nous travaillons avec les gouvernements, les organisations de la société civile, les organisations multilatérales et d’autres acteurs pour améliorer la qualité de la coopération au développement. Nous hébergeons le Réseau d’Evaluation de la Performance des Organisations Internationales (MOPAN) qui évalue leur performance en vue de les rendre plus efficaces.

  • Évaluation des programmes de développement : Notre réseau sur l’évaluation en matière de développement a pour objet de renforcer l’efficacité et la reddition de comptes des programmes de développement en favorisant une évaluation indépendante.

  • Les relations mondiales du CADNous travaillons avec les membres et non-membres du CAD pour promouvoir le partage des connaissances et de l'expérience sur la coopération pour le développement.

Financer le développement

La mise en œuvre efficace des politiques de développement requiert des financements adéquats : nous travaillons avec les gouvernements et les acteurs privés pour suivre l’évolution des sources de financement du développement. 

Lire plus à propos du financement pour le développement

Mobilisation des ressources domestiques

Les recettes fiscales et non-fiscales sont la principale source de financement du développement, et le moyen de s’affranchir de la dépendance à l’égard de l’aide extérieure. Le Groupe de travail de l'OCDE sur la fiscalité et le développement agit pour favoriser une collecte efficace et équitable de l'impôt et construire des États viables. Nous améliorons aussi la disponibilité et la comparabilité des statistiques des recettes publiques dans les pays en développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

Aide publique au développement (APD)

Le Comité d’Aide au développement (CAD) de l’OCDE produit des statistiques complètes, fiables et transparentes sur le financement pour le développement. La modernisation en cours du système statistique du CAD (en anglais) contribue à l’effort mondial de suivi de la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre de l’agenda 2030. 

Le financement du développement au-delà de l’aide publique

Pour atteindre les objectifs ambitieux de l’agenda 2030, on estime qu’environ 3 500 milliards USD doivent être mobilisés chaque année. Ressources publiques, financements privés, envois de fonds effectués par les migrants et formes innovantes de partenariats public-privé : tous ont un rôle à jouer.

Nous effectuons le suivi de ces différents flux, partageons données et analyses, et aidons à identifier les bonnes pratiques en matière de financement du développement.

En particulier, nous travaillons avec les fondations philantropiques et les entreprises privées sur des sujets de pointe dans le cadre de réseaux structurés, et analysons le potentiel des financements mixtes pour attirer l’investissement dans les pays et les secteurs qui en ont le plus besoin.

En savoir plus sur le financement du développement au-delà l’aide publique

Données - à la une

Les apports totaux privés et publics sont définis par la somme de l'aide publique au développement, des autres apports du secteur public et des apports du secteur privé. Ils représentent les versements (bruts ou nets) totaux des secteurs public et privé d'un pays créditeur à un pays bénéficiaire.  

Autres données

Publications

Le rapport Coopération pour le développement 2016 étudie les possibilités et les défis que présente l’investissement dans les pays en développement, en particulier l’investissement à impact social, le financement mixte et l’investissement direct étranger. 

Blog : Vous voulez en savoir plus sur nos dernières réflexions en matière de développement ?  Lisez nos articles…

Joignez-vous à la conversation