Centre de développement

Le Comité Directeur du Centre de Développement de l'OCDE salue l'adhésion de l'Uruguay comme 51ème membre

 

30/10/2015 - L'entrée de l'Uruguay dans le Centre de développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) marque un pas important dans le soutien de la croissance inclusive du pays. Il approfondit également la représentativité globale du Centre car il accueille son 10ème pays membre de l’Amérique latine et des Caraïbes.

 

Les caractéristiques structurelles, l'expérience en matière de développement et les défis de l'Uruguay offrent de riches opportunités pour le partage des connaissances entre les pays membres du Centre.

Depuis sa crise bancaire et financière en 2002, l'Uruguay a fait des progrès remarquables. Des politiques macroéconomiques stables et un environnement extérieur favorable permis une croissance soutenue et le financement des politiques sociales, ce qui donne la plus longue période de croissance économique depuis des décennies. La croissance du PIB réel fut de 5,3% en moyenne entre 2003 et 2013, bien au-dessus du taux potentiel estimé de 4%. La croissance économique rapide a été accompagnée d'une amélioration dans la distribution des revenus et la réduction de la pauvreté, avec la part de la population sous le seuil national de pauvreté passant de 40% à moins de 15%. Après la crise financière mondiale de 2008, le pays a réussi à éviter une récession et maintenir des taux de croissance positifs, principalement par le biais de dépenses publiques et d’investissements soutenus. Les projections de croissance sont prometteuses, avec une croissance de 2,4% attendue en 2015 et de 2,6% en 2016, au-dessus de la moyenne de la région et similaires à celle des pays de l'OCDE.

 L'Uruguay est le dernier pays à se joindre à un groupe de 50 pays membres et non-membres de l'OCDE des pays qui sont déjà membres du Centre de développement de l'OCDE. Le Centre aide les décideurs à trouver des solutions politiques pour stimuler la croissance et améliorer les conditions de vie dans les économies en développement et émergentes.

 

L'adhésion de l'Uruguay au Centre de développement de l'OCDE a été célébrée aujourd'hui lors d'une session extraordinaire du Conseil Directeur du Centre, en présence de M. Tabaré Vázquez, Président de l'Uruguay, de M. Danilo Astori, ministre des Finances de l'Uruguay et du Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría, au siège de l'Organisation.

 

«Je salue l'engagement fort de l'Uruguay pour devenir un membre du Centre de développement. Le pays a une expérience remarquable d’équilibre entre la croissance et l'inclusion sociale et en matière  de politiques innovantes. Nous ne pouvons être qu’enthousiastes au sujet des riches possibilités de partage des connaissances et de dialogue sur les politiques qui accompagnent l'adhésion de l'Uruguay au Centre de développement de l'OCDE ", a déclaré Pierre Duquesne, le président du Comité directeur du Centre de Développement de l'OCDE et ambassadeur de la France auprès de l'OCDE.

 

Mario Pezzini, directeur du Centre de développement de l'OCDE, a souligné que «l'Uruguay se distingue en Amérique latine. Sa participation dans les activités du Centre repose sur une riche histoire de la coopération et fait progresser notre engagement fort et notre partenariat avec les pays et institutions à travers l'Amérique latine et les Caraïbes ".

 

L'engagement de l'Uruguay avec le Centre est de longue date. L’Examen multidimensionnel par pays (MDCR) en est l’exemple le plus récent. Le MDCR offre des perspectives sur les indicateurs de bien-être et la qualité de vie en Uruguay ainsi que sur les tendances structurelles et macroéconomiques pour soutenir la conception de politiques pour soutenir la croissance et l'inclusion sociale. Le pays est également un participant actif au  Dialogue politique sur les chaînes mondiales de valeur, la transformation de la production et le développement, dans les Statistiques des recettes publiques en Amérique latine et dans les Caraïbes et aux événements clés  du Centre de Développement de l'OCDE, tels que le Forum économique international sur l'Amérique latine et les Caraïbes.

L’Uruguay participe également à plusieurs activités dans le cadre de sa coopération fructueuse avec l'OCDE. Par exemple, le pays est membre du Forum mondial de l'OCDE sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales. Il a participé au Programme international le suivi des acquis des élèves (PISA) et procède actuellement à un examen des politiques pour améliorer l'efficacité d'utilisation des ressources dans les écoles.

 

Pour plus d'informations sur le Centre de Développement de l'OCDE, visitez www.oecd.org/dev.

 

Les demandes des journalistes  doivent être adressées à Bochra Kriout (Bochra.Kriout@oecd.org; +336 26 74 04 03) au Bureau de presse du Centre de Développement de l'OCDE.