Latest Documents


  • 29-juillet-2015

    Français

    Guinée perspectives économiques en Afrique 2015

    La Guinée a connu une faible croissance du produit intérieur brut (PIB) en 2014, avec un taux de 0.6 % contre 2.3 % en 2013. Ce ralentissement s’explique par les conséquences de l’épidémie d’Ebola, le retard dans la mise en oeuvre des réformes structurelles et par les pénuries d’électricité.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Ghana perspectives économiques en Afrique 2015

    La croissance de l’économie ghanéenne devrait ralentir pour la quatrième année consécutive, et ressortir à 3.9 % en 2015, sous l’effet de la grave crise énergétique, d’un endettement intérieur et extérieur intenable et d’un creusement des déséquilibres macroéconomiques et financiers.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Gambie perspectives économiques en Afrique 2015

    Après la contraction de son produit intérieur brut (PIB) en 2011 provoquée par la sécheresse, l’économie gambienne s’est légèrement redressée en 2012 et en 2013. Pour 2014, on estime que la croissance du PIB s’est comprimée d’environ -0.7 %, alors que l’on tablait précédemment sur une progression de 7 %.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Gabon perspectives économiques en Afrique 2015

    La croissance s’est établie à 5.1 % en 2014, en léger recul par rapport à 2013 (5.6 %) et aux prévisions de 6.7 % faites en début d’année. Les perspectives restent bonnes, avec une projection de croissance à 4.6 % pour 2015 et 4.7 % pour 2016.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Éthiopie perspectives économiques en Afrique 2015

    Le Fonds monétaire international (FMI) classe l’Éthiopie parmi les cinq économies les plus dynamiques au monde. Après une décennie d’expansion continue (durant laquelle le PIB réel a augmenté de 10.8 % par an en moyenne), le pays a affiché en 2013/14, pour la onzième année consécutive une forte croissance, estimée à 10.3 %.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Érythrée perspectives économiques en Afrique 2015

    L’Érythrée entend se doter d’une économie moderne, tirée par le secteur privé (Macro Policy, 1994 ; National Indicative Development Plan, 2014-18). Toutefois, un environnement d’affaires et d’investissement peu propice, les sanctions imposées par les Nations Unies et des conditions macroéconomiques globalement médiocres devraient l’en priver

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Égypte perspectives économiques en Afrique 2015

    Depuis l’élection présidentielle de juillet 2014, l’horizon économique apparaît dégagé. La croissance du produit intérieur brut (PIB) est ressortie à 3.7 % au dernier trimestre de l’exercice budgétaire 2013/14, contre 1.5 % l’année précédente.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2015

    Français

    Djibouti perspectives économiques en Afrique 2015

    Avec un taux de croissance de 5.9 % en 2014, l’économie du pays a poursuivi l’accélération observée en 2013 (5 %). Cette dynamique devrait se maintenir dans les années à venir, soutenue par la poursuite d’un vaste programme d’investissements, notamment dans les infrastructures.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 28-July-2015

    English

    Sudan African Economic Outlook 2015

    Growth of Sudan’s gross domestic product (GDP) has been estimated at 3.4% in 2014 and is projected at 3.1% and 3.7% in 2015 and 2016, respectively. GDP should be driven by rain-fed agriculture, minerals and oil-transit fees.

    Related Documents
  • 28-July-2015

    English

    South Africa African Economic Outlook 2015

    In 2014 South Africa’s growth continued to slow down, recording only 1.5%, the weakest performance since the global financial crisis. The nation’s economy was affected by its most protracted industrial action since the end of apartheid and significantly weak demand from trading partners.

    Related Documents
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 > >>