Amérique Latine et Caraïbes

Perspectives économiques de l'Amérique latine 2010

 

Contenu | Publications et téléchargements disponibles | Comment obtenir cette publication 
Information complémentaire | Contacts | Plus d'info sur LEO


Lisbonne

30 novembre

Hotel Cascais Miragem

Madrid

2 décembre

Casa América

Paris

10 décembre

Maison de l'Amérique latine

Saint-Domingue

9 Mars

Funglode

Beijing

26 Mars

CASS/ILAS

Mexico

10 Avril

OECD Mexico Centre

Washington D.C.

8-10 Avril

Bogotá, Colombie

13 Avril

Mexico

19 Avril

Lima, Pérou

3 Mai

 

 

 

Mettre cette page dans vos favoris: www.oecd.org/dev/publications/leo

La résilience commerciale et financière, plus que l’exposition, permettront aux pays de sortir renforcés de la crise. L’édition 2010 des Perspectives économiques de l’Amérique latine de l’OCDE offre une analyse nouvelle des tendances économiques à l’oeuvre dans la région en soulignant le rôle des migrations internationales et des transferts privés sur le développement.

 

Consulter notre page multimedia

 

 

Proumouvoir des économies ouvertes et résilientes

Les pays latino-américains qui ont ouvert leur marché à la concurrence internationale durant la dernière décennie n’ont pas été plus vulnérables à la crise économique mondiale. Au contraire, l’ouverture commerciale et financière s’est accompagnée de la création de mécanismes de résilience qui ont permis de financer des politiques contra-cycliques. Les mesures budgétaires et monétaires devraient cependant demeurer raisonnables et éviter de compromettre les fondamentaux macro-économiques ou de menacer les progrès accomplis en matière de réduction de la pauvreté ces cinq dernières années.

(agrandir l'image)

Le saviez-vous?
La part du commerce des biens et services dans le PIB a presque triplé en Amérique Latine durant les 25 dernières années.

 

 

 

 

Le saviez-vous?

Seuls 15 % des immigrés Latino-américains sont couverts par des accords de sécurité sociale entre leur pays d’origine et leur pays d’accueil, contre 98 % des travailleurs qui se déplacent au sein des pays à revenu élevé de l’OCDE.

Améliorer la protecion sociale des migrants

Changer les schémas de migration internationale va affecter l’intensité de la crise et son impact en Amérique latine. Les migrations internationales peuvent contribuer à limiter le chômage et à encourager le dynamisme économique de la région pour peu que les pays d’accueil promeuvent un accès légal et flexible des migrants à leur marché du travail et répondent mieux à leur propre demande de travail. La mobilité peut être encouragée grâce à des programmes qui offrent des incitations et garantissent la portabilité des allocations sociales à travers les frontières.

 

Encourager la concurrence pour diminuer les coûts de transferts privés

Malgré de récents progrès, le coût des transferts privés vers l’Amérique Latine peut et doit continuer à baisser. Une diminution même marginale de ce coût peut apporter des avantages substantiels aux migrants et à leurs familles. Une plus grande concurrence et un cadre régulateur plus transparent pour les opérateurs de transferts privés par téléphone mobile pourraient contribuer à abaisser ce coût et inciter les migrants à utiliser des canaux formels pour leurs transferts.

 

 

Le saviez-vous?

Une réduction de 1 % du coût moyen de transfert privé permettrait à 800 millions USD de passer des mains des entreprises de transferts à celles des familles des migrants.

 

 

 

 

Utiliser les transferts privés comme source de financement

Alors que la consommation et les investissements sont touchés par la crise, les transferts privés peuvent permettre d’encourager la demande interne et le développement financier en Amérique latine. Malgré un récent ralentissement, les transferts privés demeurent beaucoup moins volatiles que d’autres flux extérieurs. Ils tendent aussi à profiter aux familles les plus pauvres et les plus durement touchées par la crise. Les politiques doivent s’appuyer sur la capacité des transferts privés à ouvrir l’accès aux services financiers aux personnes qui en sont traditionnellement exclues, à diminuer la perception, chez les investisseurs, du risque associé à la région et à contribuer au financement de projets de développement qui encouragent les investissements en capital humain. (agrandir l'image)

 

Le saviez-vous?

Les transferts privés vers l’Amérique latine ont été dix fois plus élevés que l’aide publique au développement reçue par la région en 2007. 

 

Notes-pays sur les pays de migration et base de données sur l'immigration*  

 

Argentine Brésil Chili Colombie Costa Rica

Mexique Dominican Republic_cn_leo2010

Pérou Mexico_cn_leo2010 République Dominicaine Migration in Peru, 2010 Annexe Statistique

 

Accedez à la base de données sur l'immigration (DIOC/E), qui comprend 15 pays latino-américains, 28 pays de l'OCDE et 12 autres pays non-membres de l'OCDE. DIOC/E comprend les 3 tableaux suivants(format csv):

  

Tableau 1: Immigration Basic Demographic Variables

Tableau 2: Immigration Labour Force

Tableau 3: Immigration Occupation

 

Liste de variables

 

 * Ces données ont été compilées par le Centre de développement de l'OECD pour le rapport Perspectives économiques de l'Amérique latine 2010, en suivant la methodologie établie by the Database of Immigrants in OECD Countries (DIOC), produced and maintained by the OECD Directorate of Employment, Labour and Social Affairs (DELSA). The extension of the DIOC methodology to these Latin American countries was a collaborative effort of the Development Centre and DELSA.

 

 

Publications et téléchargements disponibles

 

Vidéos et podcasts

 

Comment obtenir cette publication

  • Feuilleter gratuitement et acheter le rapport sur notre librairie en ligne.
  • Pour les lecteurs des institutions abonnées, accéder à la publication via SourceOECD.
  • La fonction publique peut consulter le rapport via OLISnet.
  • Les journalistes accrédités peuvent accéder au site sécurisé.
  • Consulter la liste des distributeurs des Perspectives économiques en Amérique latine.
  • Pour toutes demandes spécifiques, merci de contacter : rita.dacosta@oecd.org

 

Autres informations disponibles


Pour plus d'informations

Vous pouvez contacter l'équipe Amérique latine à l'adresse : dev.leo@oecd.org.
Les journalistes peuvent s'adresser à Ángel Alonso (angel.alonso@oecd.org, +33 1 45249411).

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list