Etude économique du Danemark 2009

 

 Contenu | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

 

La prochaine Etude économique du Danemark sera préparée pour 2011.

 

   

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. Pour en savoir plus, lire la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres.

Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques.

Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.
Ajouter cette page à vos favoris : www.oecd.org/eco/etudes/danemark

Contenu

 

L'économie danoise a été durement touchée par la crise mondiale, mais au-delà de la reprise cyclique anticipée, elle devra retrouver une croissance robuste et régulière. Le niveau du revenu national est certes élevé, mais l'écart qui sépare le Danemark des pays de tête de l'OCDE à cet égard s'est creusé quelque peu au cours des dix dernières années. Le principal moteur de l'augmentation du PIB a été la progression de l'utilisation de la main-d'œuvre, liée à l'évolution du modèle de « flexisécurité », caractérisée à la fois par une hausse du pourcentage de la population occupant un emploi et du nombre moyen d'heures travaillées. Toutefois, dans le même temps, la croissance de la productivité a ralenti.
L'économie danoise est actuellement mise à rude épreuve, quoique dans une moindre mesure que certaines de ces voisines. Les effets de la crise économique mondiale, notamment l'effondrement des échanges internationaux, et les répercussions du retournement du marché immobilier intérieur se sont conjugués pour produire la plus forte baisse du PIB observée depuis plus de quarante ans. La politique monétaire s'est assouplie, et des mesures de vaste portée ont été prises pour atténuer les difficultés du secteur financier et donner une orientation plus expansionniste à la politique budgétaire :

  • Dans le secteur financier, les garanties accordées par l'État, les injections de capitaux et les mesures destinées à améliorer la liquidité du système ont contribué au bon fonctionnement des marchés de capitaux et renforcé les fonds propres des banques. Dans les temps à venir, des simulations de crise pourraient aider à déterminer si les banques sont suffisamment capitalisées pour absorber les pertes qui ne se sont pas encore matérialisées.
  • La réaction à la crise a été vigoureuse sur le plan budgétaire, ce qui s'explique par la puissance des stabilisateurs automatiques et l'ampleur des mesures discrétionnaires prises par les autorités, et à ce stade, aucune nouvelle mesure de relance n'est de mise. Même si l'assouplissement de l'orientation de la politique budgétaire est destiné à être temporaire, de nouvelles dispositions devront être adoptées pour ramener la politique budgétaire sur la voie des objectifs visés à long terme.

Compte tenu de sa gravité, la récession aura sans doute des conséquences préjudiciables à moyen terme sur l'économie – ce qui représentera la première véritable mise à l'épreuve du modèle de « flexisécurité ». Une augmentation du taux de chômage effectif pourrait déboucher sur une hausse du chômage structurel, et le fléchissement de l'investissement limitera la contribution à la croissance du renforcement de l'intensité capitalistique. Si la demande de main-d'œuvre est atone actuellement, les efforts déployés en vue d'accroître l'offre de main-d'œuvre à long terme reprendront de l'importance. Les mesures prises aujourd'hui doivent permettre de compenser les éventuelles répercussions à moyen terme de la crise sur l'offre de main-d'œuvre, ainsi que d'atteindre les objectifs à réaliser en matière d'emploi pour assurer la viabilité des finances publiques. Les récentes recommandations de la Commission du marché du travail danoise sont axées sur des mesures destinées à accroître l'offre de main-d'œuvre qui correspondent globalement à celles préconisées dans les précédentes Études de l'OCDE. La présente Étude est centrée sur les mesures à prendre pour renforcer la productivité.

  • Le ralentissement de la croissance de la productivité du travail est au moins en partie lié à l'augmentation de l'utilisation de la main-d'œuvre. Si les politiques publiques qui influent sur la productivité sont généralement propices à sa croissance, il est possible de renforcer la productivité à moyen terme en prenant des mesures dans des domaines tels que la recherche-développement, l'innovation, l'entrepreneuriat, la réglementation des marchés de produits et la fiscalité. Le gouvernement s'est saisi de la plupart de ces questions, et a récemment lancé un Forum sur la croissance afin d'explorer les possibilités de renforcer la croissance potentielle au-delà de l'horizon de la crise.
  • L'éducation constitue globalement un point fort de l'économie danoise, mais la contribution du capital humain à la croissance de la productivité peut et doit être renforcée. Les autorités doivent principalement s'attacher à améliorer les résultats du système éducatif dans l'enseignement obligatoire, à réduire le taux élevé d'abandon scolaire qui caractérise le deuxième cycle de l'enseignement secondaire, et à encourager les jeunes à tirer le meilleur parti de leurs capacités en commençant plus tôt et en terminant plus rapidement leurs études supérieures.

Obtenir cette publication

 

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE du Danemark :

  • Les lecteurs des établissements abonnés à SourceOCDE peuvent y accéder via notre bibliothèque en ligne.

  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.

  • Passer commande auprès de votre distributeur local.

  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis.

  • Les journalistes accrédités ont la possibilité de demander l'accès à un site protégé par un mot de passe .

Télécharger les Synthèses (en pdf). Les Synthèses contiennent les évaluations et recommandations de l'OCDE.

 

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau du Danemark du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Stéphanie Jamet, Peter Welz et Niels-Jakob Harbo Hansen sous la direction de Vincent Koen. La recherche statistique a été effectuée par Lutécia Daniel.

 

 

 

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe