Danemark

Profil du membre du CAD : Danemark

 

Membre du Comité d'aide au développement (CAD) depuis 1963.

Statistiques du rapport 2015 de la Coopération pour le développement

fre_Country pages_0006_DENMARK

Profil complet de la Coopération pour le développement 2015 (lien direct vers le profil en anglais). Vous pouvez consulter le profil en français dans la partie III de la version complète du rapport.

En 2014, les apports nets d’APD du Danemark se sont élevés à 3milliards USD (données provisoires), soit 0.85 % de son revenu national brut (RNB) et une augmentation de 1.6 % en termes réels par rapport à 2013. Après avoir légèrement diminué entre 2010 et 2012, le rapport APD/RNB du Danemark a augmenté, passant de 0.83 % en 2012 à 0.85 % en 2014. Le Danemark se classe au 4e rang des donneurs membres du Comité d’aide au développement (CAD) pour le rapport de l’APD au RNB, et à la 13e place pour le volume de l’aide. Il compte parmi les cinq membres du CAD qui ont dépassé l’objectif de 0.7 % fixé par les Nations Unies pour le rapport APD/RNB, et les pouvoirs publics se sont engagés à augmenter l’APD dans les années à venir de façon à la porter de nouveau à 1 % du RNB. L’élément de libéralité de l’APD totale a été de 100 % en 2013. 

Résultats des examens par les pairs : 2016

Derniers rapports d'évaluation

Le Danemark est un partenaire technique et financier généreux, en particulier envers les pays les plus démunis, et est reconnu pour la qualité et la flexibilité de son aide. Cependant, la réduction de son budget d’aide et l’augmentation rapide des coûts d’accueil des réfugiés présentent de nouveaux défis.

Avec un budget d’aide estimé à 2.6 milliards USD en 2015, soit 0.85 % de son revenu national brut, le Danemark fait partie de la poignée de pays dont le rapport APD/RNB dépasse régulièrement l'objectif de 0.7 % souscrit à l'échelon international. Pourtant, il est prévu de ramener le ratio APD/RNB du Danemark à 0.7 % à compter de 2016. Or, ce recul du budget, accompagné de réductions des effectifs et de réformes organisationnelles, ainsi que le triplement attendu des dépenses consacrées aux réfugiés, portées à 30 % de l’APD brute du pays en 2016, vont peser sur les programmes d’aide au développement et la planification de l’aide.

A‌ccédez aux derniers rapports d'évaluation du Danemark sur le Centre de ressources en ligne sur l'évaluation du développement (DEReC)

Aller directement

Suivre

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)