Partager

Corruption dans les marchés internationaux

L’OCDE et la BAD lancent un nouvel outil puissant pour aider les entreprises africaines à prévenir la corruption

 

28/10/2016 - Un nouveau guide de la BAD et de l’OCDE aidera les entreprises africaines de toutes tailles à mettre en place des mesures pour prévenir la corruption et améliorer la qualité des politiques de conformité des entreprises et de lutte contre la corruption.

 

Un certain nombre d’entreprises africaines n’ont pas encore mis en place de mécanismes de contrôle interne de conformité pour prévenir la corruption dans leurs transactions commerciales. L'initiative conjointe OCDE/BAD en faveur de l’intégrité dans la conduite des affaires et de la lutte contre la corruption en Afrique a élaboré le guide de conformité et de lutte contre la corruption pour les entreprises africaines en tant qu’outil pratique et concis pour aider les entreprises africaines à s’assurer que des mesures de contrôles adéquates sont en place pour prévenir la corruption.

 

Le guide aidera non seulement les entreprises à se lancer dans l’élaboration de leur politique de lutte contre la corruption et les mesures de conformité y afférentes, il fournira également des indications et recommandations sur la façon de les mettre en œuvre.

 

Le guide offre une liste détaillée de contrôle permettant aux entreprises africaines de suivre leur progrès dans les domaines relatifs à la sensibilisation des employés à la loi, le développement d’une politique de lutte contre la corruption, le soutien à la mise en œuvre de cette politique de lutte contre la corruption, les mesures d’action collective dans l’entreprise, les risques spécifiques de corruption pour les entreprises publiques, ainsi que de surmonter les défis auxquels sont confrontées les PME.

 

Le guide était lancé lors d’un évènement qui s'est tenu le 28 octobre à Abidjan à 11h30 GMT.  

L’évènement de lancement était suivi d’une conférence de presse à 12h30 GMT.


Guide de conformité et de lutte contre la corruption pour les entreprises africaines 

Plus d’information sur l'initiative conjointe de la BAD et de L'OCDE:  BAD l OCDE

Pour commentaire ou complément d’information, les journalistes sont invités à prendre contact avec Sandrine.HANNEDOUCHE-LERIC@oecd.org.


 

"Les entreprises peuvent faire barrage à la corruption, un crime corrosif qui érode la force de nos économies et la confiance des citoyens dans nos institutions publiques et privées. En travaillant ensemble pour favoriser la transparence, le respect et la responsabilité, nous pouvons lutter contre la corruption et promouvoir des économies plus fortes, plus saines et plus justes sur le continent africain."

Angel Gurría, Secretaire général de l'OCDE

 

"La transparence et la responsabilité constituent le socle de la bonne gouvernance économique, qui est elle-même le fondement d'une véritable transformation économique. C'est le devoir de tous les acteurs du continent, tant publics que privés de rompre la chaine de la corruption."

Akinwumi Adesina, Président de la BAD 

 

 

 

Documents connexes