Convention contre la corruption

L’Afrique du Sud rejoint la Convention contre la corruption de l’OCDE

 

12/06/2007 - L’Afrique du Sud va devenir le 37e pays signataire de la Convention contre la corruption de l’OCDE, et le premier pays africain qui y participe. Adoptée en 1997 et jusqu’ici ratifiée par 36 pays, cette Convention interdit la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales.

Par le biais d’un suivi approfondi par les pairs, la Convention de l’OCDE vise à assurer l'efficacité de la lutte contre la corruption afin de garantir une juste concurrence entre les entreprises.

L’Afrique du Sud, en se joignant aux autres pays participant à la Convention, aidera à la renforcer et contribuera ainsi à la lutte internationale contre la corruption.

Mardi 19 juin 2007, une cérémonie de signature aura lieu au siège de l’OCDE ; elle sera suivie d’une conférence de presse à 17h30.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site web de l’OCDE (http://www.oecd.org/daf/anticorruption) ou à contacter la Division des relations avec les médias de l’OCDE (Tél: +33 1 45 24 97 00).

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)