Africapolis : Une base de données homogène et géolocalisée sur les villes et les dynamiques d'urbanisation en Afrique

Les villes et l'urbanisation sont un atout de l'Afrique du XXIe siècle. Les villes se sont étendues et se sont multipliées. En 2010, l'Afrique de l'Ouest comptait près de 2 000 agglomérations de plus de 10 000 habitants, contre 150 en 1950. Ces agglomérations abritent 133 millions de personnes, soit 41 % de la population de la région. Les villes et leurs habitants façonnent de plus en plus le paysage économique, social et politique de l’Afrique de l’Ouest. Une grande majorité de ces agglomérations sont des villes secondaires ou de petites villes qui jouent un rôle de nœuds et de catalyseurs tant pour la production locale et régionale que pour le mouvement de biens, personnes et  informations, liant ainsi les économies locale et régionale à l'économie mondiale.

Qu'est-ce qu'Africapolis ?

Bien qu’il y ait un intérêt croissant pour les villes africaines, peu de données et d’analyses au-delà des mégalopoles du continent existent. Africapolis — composante d’e-Geopolis — comble ce manque.

Africapolis est une base de données géolocalisée sur les villes et les dynamiques d'urbanisation en Afrique. Elle se fonde sur une méthodologie originale en ce qu'elle combine données nationales sur la population, images satellitaires et aériennes, et autres sources cartographiques en vue de fournir des estimations de population et la géolocalisation systématique de chacune des agglomérations, ainsi que les données relatives à la superficie et au développement de ces agglomérations depuis 1950. La mise à jour 2015 sur l'Afrique de l'Ouest identifie 1 947 agglomérations urbaines en 2010 et souligne l'importance des petites et moyennes agglomérations dans les réseaux urbains nationaux et l'émergence de nouvelles agglomérations par urbanisation in situ. Les données mettent en évidence le rôle des petites villes et des villes secondaires dans les réseaux urbains, l'émergence de nouvelles agglomérations et la fluidité croissante des échanges entre milieux urbains et ruraux (territoires hyper-ruraux – zones méta-urbaines).

Les données Africapolis fournissent une base solide pour un large éventail de politiques de développement aux niveaux local, national et régional. En intégrant des milliers d’agglomérations de moins de 100 000 habitants, Africapolis permet une meilleure compréhension des transformations spatiales induites par l’urbanisation, et renforce l’analyse des liens et des flux à travers le réseau urbain.

Mise à jour 2018

En collaboration avec e-Geopolis et l’USAID, le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest prépare une mise à jour pour l’ensemble du continent africain, qui couvrira 51 pays et sera disponible au second semestre 2018. En intégrant de nouvelles données sur la population et des images satellitaires inédites, cette mise à jour fournira des estimations démographiques d'environ 5 000 agglomérations, couvrant toute agglomération de plus de 10 000 habitants ainsi que sa géolocalisation précise et sa superficie. Pour la première fois, un ensemble de données comparables et vérifiables couvriront le continent africain, constituant une source unique de données pour analyser les villes et les dynamiques d'urbanisation, mais également les nombreux thèmes directement liés à la transition démographique actuellement en cours en Afrique. 


Africapolis contribue à l’Objectif de développement durable n° 11 : « Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables », en fournissant aux décideurs politiques et aux chercheurs un aperçu unique du paysage urbain africain et une base solide pour les analyses et les stratégies nécessaires pour soutenir un développement urbain durable et coordonné.

More