Le Club du Sahel et de l’Afrique de l'Ouest est un groupe d’organisations ouest-africaines, de pays et d’organisations internationales.

Seule plateforme internationale exclusivement dédiée aux enjeux régionaux, sa mission est d’accroître l’efficacité des politiques pour améliorer les conditions de vie dans l’espace commun et interdépendant constitué des 17 pays de la CEDEAO, de l’UEMOA et du CILSS.

Fondé sur les valeurs du dialogue et de l’innovation, il facilite la coordination, produit des études factuelles et des analyses indépendantes dont il tire des orientations stratégiques et des outils de gestion de politiques qui sont mis à la disposition des Membres et autres parties prenantes.

Plus de 70 parties prenantes participent à la plateforme du Club : gouvernements des pays de la région et de l’OCDE, organisations régionales, associations professionnels et de la société civile, partenaires au développement et centres de recherche. Son Secrétariat est basé à l’OCDE qui lui apporte l’indispensable ouverture sur les forums globaux au sein desquels l’Afrique de l'Ouest peut faire entendre sa voix.

  blueline200px

en savoir plus


 

Origine et évolution

Le « Club du Sahel » a été créé en 1976 à l’initiative de quelques pays membres de l’OCDE pour promouvoir la concertation et animer le plaidoyer en faveur d’un soutien accru et durable aux pays de la région, victimes de la sécheresse. Pour répondre aux interdépendances régionales, le Club a élargi en 2001 son champ d’action à toute l’Afrique de l’Ouest. Renommé « Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO)  », il base son action sur le principe de mise en commun du savoir et des expériences et soutient le leadership des organisations régionales ouest-africaines. En 2011, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) sont devenus Membres du Club.

Haut


Mandat

Le cadre stratégique est développé dans le Mandat, signé par tous les Membres du Club. Il précise la mission, la composition, la structure et les modalités de financement du Club. > télécharger le Mandat

Haut 


Membres

Peuvent être membres :

  • Organisations régionales ouest-africaines ;
  • Pays membres de la CEDEAO, du CILSS et de l’UEMOA ;
  • Pays partenaires du développement ;
  • Organisations internationales.

Haut 


Organisation et fonctionnement

Les Membres du Club se réunissent deux fois par an dans le cadre du Groupe d’orientation politique (GOP). Ce dernier définit les orientations stratégiques, approuve le programme de travail et le budget ainsi que les rapports d’activités et financiers. Les Membres assurent à travers leurs contributions financières (montant minimum déterminé par accord mutuel) le bon fonctionnement du Club. Ils désignent en leur sein le Président du Club, qui est actuellement M. François-Xavier de Donnea, Ministre d’État de la Belgique. Rattaché au Secrétariat des Relations mondiales de l’OCDE, le Secrétariat du Club assure l’exécution du programme de travail. Il anime des Forums, groupes de travail et réunions qui valorisent les réflexions et expériences des Membres, d’associations socioprofessionnelles et de la société civile, des Directions concernées de l’OCDE, d’experts et de représentants d’autres régions du Monde.

Haut


Le Club et l’OCDE

La relation entre le Club et l’OCDE est gouvernée par un Protocole d’Accord. Le Secrétariat fait partie intégrante de l’OCDE, sous la structure du Secrétariat des relations mondiales. Le Club est un membre actif du pôle de développement de l’OCDE  et les initiatives Afrique de l’Organisation. Le Secrétariat facilite les échanges entre les acteurs régionaux de l’Afrique de l’Ouest et l’OCDE.

Haut