Réunions d’experts sur le risque et la résilience, OCDE, Paris, 18-20 janvier 2016

 

L’OCDE accueille du 18 au 20 janvier la 5e Réunion du Groupe des experts sur le risque et la résilience portant sur l’intégration et l’opérationnalisation de la résilience dans un contexte international. Le directeur par intérim de la Direction de la coopération pour le développement (DCD/CAD), M. Mario Pezzini, a participé à la cérémonie d’ouverture. Le premier jour, les experts se sont penchés sur la résilience et l’Agenda 2030, et plus particulièrement sur son objectif de « ne laisser personne derrière ». Le coût de la gestion des crises humanitaires augmente de manière exponentielle ; il a grimpé de 660 % au cours des 15 dernières années. Comment développer la résilience dans des États fragiles et en conflit ? Comment rendre opérationnelle la résilience dans le cadre de l’accord de la COP21 ? Les experts ont fait  une série de recommandations visant à assurer une cohérence et à développer des approches communes à travers les différents cadres mondiaux. Le deuxième jour, les participants ont porté leur attention sur les outils analytiques et les approches visant à soutenir l’intégration de la résilience. Le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) a présenté quelques enseignements de l’Alliance globale pour la résilience (AGIR) – Sahel et Afrique de l’Ouest. Il  participe actuellement à l’élaboration d’un  outil consensuel de mesure et d’analyse de la résilience visant à évaluer les résultats et impacts de l’Alliance. > présentation | > risque et résilience

 

Documents connexes