Le programme de travail 2015-16 du Secrétariat du CSAO est organisé autour de deux axes : 

  • Gouvernance régionale de la sécurité alimentaire et nutritionnelle : nos travaux s’inscrivent dans l’objectif faim zéro de la région, notamment dans le cadre du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) et de l'Alliance globale pour la résilience (AGIR) ;
  • Perspectives ouest-africaines : des cycles bisannuels de réflexion promeuvent des lectures innovantes des enjeux de développement ouest-africains ; le cycle d'analyse 2015-16 aborde les principaux défis et opportunités en matière de coopération transfrontalière.

Ces deux axes sont servis par une fonction transversale dédiée au plaidoyer et à la communication. 

Sécurité alimentaire et nutritionnelle


Renforcer le RPCA

Nous renforçons l’impact du RPCA sur les instances décisionnelles régionales et améliorons sa visibilité internationale. Nous organisons de concert avec le CILSS, deux réunions statutaires et assurons la gestion technique du Réseau. En 2015-16, nous coordonnons l'évaluation externe de la Charte ; nous facilitons la mise en place d’un système de suivi et d’évaluation des actions de prévention et de réponse aux crises ; et nous participons à la Task Force de la Réserve régionale de sécurité alimentaire.

 

Soutenir l'Alliance globale pour la résilience-AGIR

Nous facilitons le dialogue et le plaidoyer de l’Alliance dont nous appuyons la mise en œuvre de la Feuille de route régionale. Nous accompagnons les pays dans la formulation de leurs priorités résilience. Nous facilitons l’élaboration d’une méthodologique consensuelle de mesure de l’impact de la résilience.

 

Mieux comprendre les systèmes alimentaires et politiques

Nous menons des analyses sur l’économie alimentaire au niveau régional et en dégageons les implications politiques afin de de contribuer à l’élaboration et ajustement des outils et des politiques alimentaires et nutritionnelles. Les tendances d’urbanisation, la croissance démographique et l’évolution de la demande alimentaire ont des impacts majeurs sur la taille et la structure de l’économie alimentaire ouest-africaine. Quels sont les nouveaux besoins ? Comment adapter les politiques pour tirer parti des nouvelles opportunités et garantir aux populations une alimentation suffisante, saine et de bonne qualité nutritionnelle ?

Perspectives ouest-africaines


2015-16 : Coopération transfrontalière

Le cycle d'analyse 2015-16 aborde les principaux défis et opportunités en matière de coopération transfrontalière en utilisant une méthode relationnelle basée sur une cartographie et une analyse des réseaux sociaux. Trois questions sont au cœur de la réflexion : 1) Quelle est l’échelle la plus pertinente pour les activités de coopération transfrontalière ? 2) Comment les réseaux des politiques publiques transfrontalières fonctionnent-ils ? et 3) Comment une approche en réseau peut-elle faciliter la prise de décisions ? 


2013-14 : Atlas du Sahara-Sahel
 

L’Atlas aborde les défis sécuritaires de l’espace saharo-sahélien par la mobilité de ses territoires, de ses populations et des réseaux socio-économiques qui les lient. Il propose une analyse régionale et intégrée des zones saharo-sahéliennes partagées par huit pays (Algérie, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Tchad et Tunisie). Ces analyses contribuent au dialogue politique sur les stratégies pour le Sahel. Trois activités ont rythmé le travail de ce cyle : Atlas | Forum | Élevage pastoral

2011-12 : Peuplement, marché et sécurité alimentaire

Cette étude souligne les principales caractéristiques du peuplement (de 1950 à 2050), de l’agriculture et de la sécurité alimentaire. Elle fournit un cadre analytique et des outils pour permettre aux politiques de mieux anticiper les changements à venir. Un Outil statistique et cartographique d’analyse (OSCAR) permet aux utilisateurs de générer des cartes et des graphiques personnalisés à partir d’indicateurs démographiques pour tous les pays ouest-africains et pour la région. Une mise à jour des données de peuplement utilisées est disponible (Africapolis).