Sur les 9.6 millions de personnes ayant besoin d’aide alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest (mars-mai 2017), environ 7.1 millions vivent au Nigéria : 3.2 millions dans l’État de Borno, 800 000 dans l’État d’Adamawa et 600 000 dans l’État de Yobe, et le reste dans d’autres États du nord. Quelque 44 000 Nigérians sont actuellement menacés par la famine, principalement dans l’État de Borno. Si l’aide humanitaire n’atteint pas les zones encore inaccessibles, ce nombre devrait augmenter jusqu’à atteindre 50 000 personnes d’ici juin-août 2017. Aujourd’hui, plus que le financement, la protection et l’accès aux territoires contrôlés par Boko Haram sont des défis majeurs. Les autorités disposent d’une période d’un à deux mois pour éviter une famine dans les zones non accessibles. Télécharger

L'actu vue par les cartes

Les enjeux alimentaires

Climats, changements climatiques et résilience