Croissance verte et développement durable

Les États à court de liquidités ne pourront atteindre leurs objectifs en matière de transport durable qu’en mobilisant l’investissement privé, selon l’OCDE

 

22/05/2013 - Dans une période où de nombreuses contraintes pèsent sur les finances publiques, c’est en favorisant l’investissement privé dans des infrastructures de transport durable que les gouvernements pourront atteindre leurs objectifs économiques et environnementaux à long terme, affirme un nouveau rapport de l’OCDE.

 

Le document de travail Mobilising Private Investment in Sustainable Transport: The Case of Land-Based Passenger Transport Infrastructure explique que les investissements dans les systèmes de transport constituent un moteur puissant de la croissance à long terme. Cependant, note-t-il, le secteur des transports est la deuxième source d’émissions de gaz à effet de serre dans le monde : 23 % des rejets de dioxyde de carbone produits par la combustion de combustibles fossiles lui sont imputables, ainsi qu’une part substantielle des rejets de polluants très dangereux pour la santé humaine. 

 

Selon l’OCDE, les émissions liées aux transports pourraient doubler d’ici 2050 si les États ne se libèrent pas des aspects non durables des modèles de croissance existants. Dès lors, dans son nouveau rapport, l’Organisation encourage les décideurs et les acteurs du secteur privé à reporter les investissements infrastructurels des transports très polluants, non résilients au changement climatique, vers des modes de transport plus viables, tels que les réseaux métropolitains, le transport ferroviaire de passagers, les systèmes de bus à haut niveau de service ou les bornes de rechargement de véhicules électriques.

 

« Il est urgent que l’investissement dans les transports ait pour objectif de construire juste et non de construire plus. Le secteur privé a un rôle fondamental à jouer sur ce plan, pour permettre aux gouvernements de relever les difficiles défis économiques, sociaux et environnementaux auxquels ils seront confrontés dans les prochaines décennies », a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, à l’occasion de l’annonce de la parution de ce rapport au sommet annuel du Forum international des transports, à Leipzig, en Allemagne. « En ce qui les concerne, les gouvernements ont un rôle fondamental à jouer pour mobiliser l’investissement privé dans des infrastructures de transport en accord avec les principes de développement durable. » (Lire le discours intégral en anglais)

 

Le nouveau document de travail de l’OCDE propose aux gouvernements une kyrielle de moyens d’action destinés à encourager l’investissement privé dans les infrastructures de transport durable. Élaboré à partir du « cadre d’action pour l’investissement vert » de l’OCDE, il rappelle qu’il est nécessaire de disposer de cadres d’action nationaux intégrés pour lever les obstacles à l’investissement.

 

Les principales recommandations sont les suivantes :

 

  • Tirer parti des avantages connexes. Si les projets en matière de transport durable sont souvent guidés par une série d’objectifs stratégiques, notamment la réduction de la congestion routière et de la pollution atmosphérique locale, ils peuvent aussi, quand ils sont correctement mis en œuvre, être un moyen d’atteindre les objectifs liés au changement climatique. Le système de bus de Mexico a, par exemple, raccourci le temps de trajet des usagers de 40 % et fortement réduit le degré d’exposition aux particules tout en permettant d’éviter le rejet de 110 000 tonnes de gaz à effet de serre par an.

 

  • Utiliser des instruments fondés sur les prix tels que des taxes sur le carbone, les carburants et les véhicules, la réforme des subventions aux énergies fossiles et les péages de congestion pour désinciter l’investissement dans les transports routiers fondés sur les énergies fossiles. A cet effet, des péages de congestion ont été mis en place avec succès à Londres, Stockholm ou encore Singapour.

 

  • Mettre en œuvre des règlements et des normes en complément des instruments fondés sur les prix. Par exemple des règles de zonage et d’aménagement du territoire et des programmes de marchés publics.

 
  • Recourir à des outils financiers innovants et à des mécanismes de partage des risques pour mobiliser de nouvelles sources de financement. Les outils de récupération de la valeur foncière, par exemple, sont destinés à exploiter les revenus liés à l’augmentation de la valeur foncière générée par la construction ou le renouvellement d’une infrastructure de transport. Intégrés à la structure de financement des investissements, ils peuvent améliorer la rentabilité des projets, comme l’illustre le cas du réseau métropolitain de Hong Kong. La mise en place de supports de financement adaptés est indispensable pour attirer les investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension.

 
  • Développer les capacités institutionnelles et appliquer des mesures non contraignantes pour modifier les comportements des entreprises et des consommateurs, par exemple lancer des campagnes de sensibilisation.

 

Le document de travail est consultable ici, et son résumé peut être lu ici. Des informations complémentaires sur les travaux de l’OCDE dans le domaine du financement et de l’investissement climatiques sont également disponibles à la page : www.oecd.org/env/cc/financing.

 

Pour de plus amples informations, les journalistes sont invités à contacter Géraldine Ang ou Virginie Marchal de la Direction de l’environnement de l’OCDE ou la Division des médias de l’OCDE (tél. : +33 1 45 24 97 00).

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe