Plus d'actualités


  • 15-mars-2016

    Français, Excel, 2,226kb

    Lutter contre l'infraction de corruption transnationale : La Convention sur la lutte contre la corruption et le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption

    Le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption est en première ligne des efforts déployés pour lutter contre la corruption d’agents publics étrangers dans le cadre du commerce et des investissements internationaux. La lutte contre la corruption transnationale est une valeur essentielle partagée par l’ensemble des 41 États Parties à la Convention anti-corruption.

    Documents connexes
  • 8-mars-2016

    Français

    Réunion ministérielle sur la Convention anticorruption de l’OCDE, le 16 mars 2016 - Ouverte aux médias de 9h45 à 12h45, diffusion en direct

    La corruption dans les transactions commerciales internationales sape la bonne gouvernance et le développement économique, entretient la pauvreté et fausse la concurrence internationale.

    Documents connexes
  • 24-février-2016

    Français

    Déclaration du Groupe de travail de l’OCDE sur la mise en œuvre limitée par la Slovénie de la Convention sur la corruption d’agents publics étrangers

    Le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption exprime de vives préoccupations quant à la situation de la Commission pour la prévention de la corruption (CPC) de la Slovénie.

    Documents connexes
  • 24-février-2016

    Français

    Déclaration du Groupe de travail de l’OCDE sur la mise en œuvre limitée par la Finlande de la Convention sur la corruption d’agents publics étrangers

    Le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption exprime de vives préoccupations quant au fait que la Finlande continue de ne pas mettre en œuvre la Convention anticorruption.

    Documents connexes
  • 24-février-2016

    Français

    Déclaration du Groupe de travail de l’OCDE sur la mise en œuvre limitée par la Belgique de la Convention sur la corruption d’agents publics étrangers

    Le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption exprime de vives préoccupations quant au caractère limité des efforts accomplis par la Belgique pour se conformer à la Convention de l’OCDE sur la corruption d’agents publics étrangers.

    Documents connexes
  • 9-décembre-2015

    Français

    Déclaration de M. Drago Kos, Président du Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption

    La Journée internationale de lutte contre la corruption donne à chacun d’entre nous l’occasion unique de faire le bilan des progrès réalisés au cours de l’année écoulée dans la lutte mondiale contre la corruption, mais aussi de réfléchir au travail qu’il reste à accomplir dans les années à venir.

    Documents connexes
  • 25-November-2015

    English

    Corporate Governance and Business Integrity: A Stocktaking of Corporate Practices

    This report takes stock of corporate practices tying business integrity considerations into corporate governance frameworks, strategy and operations. It also assesses what factors influence business decisions to implement business integrity measures in practice. This report is a timely response to a succession of disturbing corporate scandals to which no industry or country appears to be immune.

    Related Documents
  • 20-November-2015

    English

    Mongolia should make combating nepotism and political corruption a priority

    Mongolia’s rapid economic and social development, fuelled by the discovery of significant mineral resources, has exacerbated governance and corruption challenges.

    Related Documents
  • 4-November-2015

    English

    Uzbekistan must enforce anti-corruption laws and strengthen public sector integrity

    Uzbekistan has adopted its first anti-corruption action plan and established an anti-corruption coordination commission. Nevertheless corruption is widespread in Uzbekistan and remains a key obstacle for business.

    Related Documents
  • 21-octobre-2015

    Français

    La Colombie doit corriger des failles sérieuses afin de pouvoir mettre en cause la responsabilité des entreprises en cas de corruption transnationale

    La Colombie doit accroître ses capacités d’investigation en matière de corruption transnationale en mettant sur pied un régime efficace de responsabilité des personnes morales, en améliorant la coordination entre ses nombreuses instances et la formation des autorités répressives, selon un nouveau rapport du Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption.

    Documents connexes
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 > >>