Belgique


  • 17-octobre-2013

    Français

    La Belgique doit s’attaquer au manque « flagrant » de ressources pour lutter contre la corruption transnationale, selon l’OCDE.

    La lutte contre la corruption n’est pas une priorité en Belgique. Ceci, allié à un manque flagrant de ressources accordées aux autorités répressives belges, a pour résultat un nombre très faible d’enquêtes et de poursuites pour corruption transnationale. Quatorze ans après l’entrée en vigueur de l’infraction de corruption transnationale en Belgique, seule une affaire de corruption d’agents publics étrangers a été menée à terme.

    Documents connexes
  • 17-octobre-2013

    Français

    Belgique - Convention de l'OCDE sur la lutte contre la corruption

    Cette page contient toutes les informations se rapportant à la mise en oeuvrede la Convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption en Belgique.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)