Argentine


  • 24-mars-2017

    Français

    L’Argentine doit de toute urgence adopter un projet de loi sur la responsabilité des personnes morales pour remédier au grave non-respect de la Convention anticorruption

    Quelque 16 années après avoir adhéré à la Convention anticorruption de l’OCDE, l’Argentine continue à être en situation de grave non-conformité. L’Argentine ne peut toujours pas engager la responsabilité des personnes morales en cas de corruption transnationale et poursuivre les ressortissants argentins qui se rendent coupables de cette infraction à l’étranger.

    Documents connexes
  • 22-March-2017

    English

    OECD Working Group on Bribery report on Argentina launches Friday, 24 March 2017

    The OECD Working Group on Bribery will release a review of Argentina’s efforts to fight foreign bribery on Friday, 24 March 2017 at 11.00 CET/07.00 Buenos Aires time.

    Related Documents
  • 27-avril-2016

    Français

    Argentine - Convention de l'OCDE sur la lutte contre la corruption

    Cette page contient toutes les informations se rapportant à la mise en oeuvre de la Convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption en Argentine.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 27-avril-2016

    Français

    L’Argentine doit saisir sa chance de lutter contre la corruption

    Le Groupe de travail sur la corruption dans le cadre des transactions commerciales internationales de l'OCDE a, à maintes reprises depuis plus de 15 ans, exhorté l’Argentine à renforcer ses efforts pour lutter contre la corruption transnationale et les autres formes de corruption.

    Documents connexes
  • 25-April-2016

    English

    High-Level OECD Mission to Meet Argentine Officials on Fighting Foreign Bribery

    A high-level Working Group mission will visit Buenos Aires on 26-27 April 2016 and meet senior Argentine government officials.

    Related Documents
  • 18-décembre-2014

    Français

    L’Argentine est en défaut sérieux de conformité avec des articles fondamentaux de la Convention anticorruption, selon l’OCDE

    Le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption doute de l’engagement pris par l’Argentine de lutter contre la corruption transnationale. L’Argentine n’a toujours pas de loi lui permettant de sanctionner les entreprises qui versent des pots-de-vin à l’étranger et de poursuivre ses citoyens qui commettent cette infraction à l’étranger.

    Documents connexes
  • 20-juin-2008

    Français, , 893kb