Corée

En Corée, des réformes plus poussées permettront d’instaurer une croissance plus inclusive et durable

 

20/06/2018 - Les perspectives à court terme de l’économie coréenne sont favorables, le redémarrage des échanges mondiaux et la politique budgétaire étant propices à la croissance, mais la productivité reste relativement modeste et le pays est confronté au vieillissement de la population le plus rapide de toute la zone OCDE, selon un nouveau rapport publié par l'Organisation.


La dernière édition de l’Étude économique de la Corée réalisée par l’OCDE est consacrée aux évolutions économiques récentes ainsi qu’aux difficultés rencontrées pour s’assurer que leurs retombées profitent à tous. Les auteurs de l’Étude prévoient que la croissance s’établira à environ 3 % pour la période 2018-19 et proposent un programme d’action visant à garantir à l’avenir une croissance plus généralisée et plus inclusive.

Les auteurs de l’Étude, présentée à Sejong par le Chef du Desk Corée/Japon de l’OCDE M. Randall Jones, insistent sur la nécessité d’adopter de nouvelles politiques pour aider les pouvoirs publics à procéder à une refonte du modèle traditionnel de croissance fondé sur les exportations et à promouvoir une innovation tirée par les PME et les start-up. Ils examinent les réformes pouvant être apportées aux grands conglomérats (chaebols) pour accélérer la productivité et installer une croissance plus inclusive, et proposent des mesures que les pouvoirs publics pourraient prendre pour accroître le dynamisme des PME et stimuler l’entrepreneuriat. Ils présentent également dans leurs grandes lignes les principaux enjeux à relever pour porter le bien-être à des niveaux plus élevés.


« La Corée a vu son activité rebondir après plusieurs années de croissance insuffisante, et l’expansion devrait se poursuivre », a déclaré M. Jones. « Cependant, le modèle économique traditionnel d’une croissance fondée sur les activités manufacturières et sur les exportations est en train de s’essouffler. Le défi pour l’avenir va consister à élaborer un nouveau modèle de croissance susceptible de répondre à la polarisation économique et sociale actuelle et d’asseoir une économie plus durable et inclusive au service de tous les Coréens. »


Malgré le rôle important joué par les grands conglomérats dans la croissance économique de la Corée, les auteurs de l’Étude indiquent qu’une économie mieux équilibrée faisant une plus large place aux services et aux PME serait propice à une croissance inclusive et durable. Selon eux, renforcer la concurrence sur les marchés de produits en abaissant les obstacles aux importations et à l’investissement direct de l’étranger et en assouplissant la réglementation des marchés de produits permettrait de réduire les comportements de recherche de rente de la part des grandes entreprises. Une réforme de la gouvernance d’entreprise s’impose également.

 

Au-delà de la réforme des chaebols, les auteurs citent plusieurs mesures qui pourraient accroître le dynamisme et les gains de productivité dans les PME, notamment des réformes de la réglementation, une amélioration de l’accès au crédit, des modifications du cadre d’insolvabilité et un renforcement du système d’enseignement professionnel.

 

L’Étude contient par ailleurs un éventail de réformes susceptibles de stimuler le bien-être en Corée, notamment des mesures destinées à développer l’emploi des femmes, des réformes du marché du travail visant à mettre fin à la segmentation entre emploi régulier et emploi non régulier, des mesures conçues pour atténuer la pauvreté à la vieillesse et le recours à des instruments économiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l’air.


Une Synthèse de l’Étude économique reprenant les principales conclusions peut être consultée à http://www.oecd.org/eco/surveys/economic-survey-korea.htm.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Lawrence Speer (+33 1 45 24 79 70) au Bureau des médias de l’OCDE à Paris (+33 1 45 24 97 00).


Coopérant avec plus d’une centaine de pays, l’OCDE est un forum stratégique international qui s’emploie à promouvoir des politiques propres à améliorer le bien-être économique et social des populations du monde entier.

 

Documents connexes