Le Chili devient le premier membre de l’OCDE en Amérique du Sud

 

11/01/2010 – Le Chili deviendra le 31ème membre de l’OCDE et le premier membre de l’Organisation en Amérique du Sud grâce à un accord d’adhésion signé le 11 janvier au palais présidentiel de La Moneda à Santiago par le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, et le ministre des Finances chilien, M. Andrés Velasco, en présence de la Présidente du Chili, Mme Michelle Bachelet. L'adhésion du Chili sera officielle une fois que les formalités nécessaires auront été accomplies, en incluant l'accord du parlement.

Pour le Chili, cette adhésion représente la reconnaissance internationale de près de 20 années de réformes démocratiques et de politiques économiques judicieuses. Pour l’OCDE, elle marque une étape importante dans sa mission de bâtir une économie mondiale plus forte, plus saine et plus juste.

« La "méthode chilienne" et son expertise enrichiront l’OCDE sur des questions politiques essentielles », a déclaré M. Gurría lors d’une cérémonie de signature à Santiago. « Le Chili a maintenu un effort continu pour réformer son économie. Cette expérience sera des plus précieuses pour l’OCDE au moment où nous cherchons des solutions à des problèmes tels que l’inégalité ou la mise en place de systèmes de retraites durables » (lire le discours dans son intégralité en anglais).

 

Madame la Présidente Michelle Bachelet avec le Secrétaire général de l'OCDE, M. Angel Gurría, et le ministre des Finances chilien, M. Andrés Velasco, à la Moneda, Santiago du Chili

Mme Bachelet a salué l’entrée du Chili à l’OCDE comme « le début d’un chemin chargé d’avenir, qui nous ouvre de nouvelles et de grandes opportunités pour avancer plus rapidement » sur la voie des pays développés.

En comptant à la fois le Chili et le Mexique au nombre de ses membres et, grâce à une coopération étroite et accrue avec le Brésil, l’OCDE aura considérablement renforcé ses liens avec l’Amérique latine. Quatre autres pays – l’Estonie, la Fédération de Russie, Israël et la Slovénie  – sont actuellement en cours de négociations pour devenir membres de l’OCDE ; laquelle travaille étroitement avec d’autres économies importantes, au nombre desquelles figurent l’Afrique du Sud, la Chine, l’Inde et l’Indonésie ainsi que le Brésil.

Depuis l’ouverture des discussions avec l’OCDE en mai 2007, le Chili a pris d’importantes dispositions en mettant un terme au secret bancaire qui protégeait les éventuelles fraudes fiscales et en donnant aux procureurs la possibilité de poursuivre les entreprises soupçonnées de corruption active ou passive.

Le Chili affiche une croissance économique supérieure à 5 % par an depuis 20 ans. Il a accompli des progrès impressionnants dans la lutte contre la pauvreté, même si des efforts supplémentaires doivent être déployés. Grâce aux réformes sans précédent menées au début des années 80, il dispose d’un système de retraite privé qui a inspiré de nombreux autres pays dans le monde. Lorsque la crise a éclaté en 2008, les mesures fiscales prudentes qu’il avait prises ont procuré au Chili une marge de manœuvre pour engager un programme de relance soutenant la demande et l’emploi.

Au cours de ces derniers mois, le droit de la concurrence et la protection des consommateurs ont été renforcés pour les besoins de la procédure d’adhésion à l’OCDE. Une nouvelle loi a établi une nette séparation entre l’État et le conseil d’administration de la Société nationale du cuivre (Codelco), première entreprise publique du Chili.

Dans le secteur privé, une nouvelle loi va accroître la transparence en imposant une meilleure diffusion d’informations aux marchés financiers tout en luttant contre les délits d’initiés et en renforçant les critères applicables aux auditeurs externes. Une nouvelle politique nationale sur la sécurité des substances chimiques fait partie des efforts entrepris pour respecter les normes de l’OCDE en matière de protection de l’environnement. L’extension de la couverture des retraites publiques compte également parmi les grandes réformes mises en œuvre.

L’OCDE présentera sa dernière étude économique du Chili le 28 janvier à Santiago. L’étude présente les évaluations et recommandations de l’OCDE concernant les principaux défis économiques auxquels le Chili est confronté.

>> Note explicative sur l’adhésion du Chili à l’OCDE (en anglais)
>> Déclarations des pays membres relatives à l’adhésion du Chili à l’OCDE (en anglais)

>> Pour davantage d’informations concernant le travail de l’OCDE sur le Chili, voir : www.oecd.org/chili.

 

Related Documents

 

Le Chili accepte l'invitation d'adhésion à l'OCDE

Le Chili invité à devenir membre de l’OCDE

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe