Etude économique du Chili 2010

 

 Contenu | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

 

La prochaine Etude économique du Chili sera préparée pour 2011.

 

 

 

   

 

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. Pour en savoir plus, lire la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres.

Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques.

Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.

 

Ajouter cette page à vos favoris : www.oecd.org/eco/etudes/Chili

 

Contenu

 

Résumé

 

Des fondamentaux sains et une gestion macroéconomique énergique ont permis d’amortir la récession économique mondiale, qui a néanmoins atteint le Chili avec la forte dégradation des termes de l’échange et l’effondrement du commerce mondial. La politique monétaire judicieuse et la politique budgétaire prudente appliquées pendant les années de vive expansion ont permis de prendre des mesures de relance macroéconomique décisives. Ce facteur, s’ajoutant au rebond des prix du cuivre –– principale exportation du Chili –– et à la reprise du commerce mondial, a contribué à un redressement de l’activité. L’économie est en train de sortir de la récession, mais le chômage devrait se maintenir dans un premier temps à un niveau élevé, tandis que l’inflation restera sans doute faible. La politique macroéconomique devrait donc rester stimulante dans l’immédiat. Si la reprise devient plus vigoureuse, comme on le prévoit, il faudrait supprimer progressivement les mesures de relance afin d’inscrire la croissance sur une trajectoire à moyen terme durable et non inflationniste.


Le cadre macroéconomique à moyen terme est robuste et bénéficie de solides appuis. L’économie a énormément bénéficié du cadre de politique macroéconomique mis en place par les gouvernements successifs. Pourtant, de nouvelles améliorations sont possibles à moyen terme. Le système financier est dans l’ensemble bien régulé et s’est jusqu’ici comporté de façon satisfaisante, mais une approche mieux coordonnée des conglomérats financiers et une supervision plus stricte des non-banques sont sans doute nécessaires. Un renforcement supplémentaire de la composante assurance du système d’indemnisation du chômage, conjugué à une réduction des indemnités de licenciement, assurerait une protection plus efficace des chômeurs et augmenterait la flexibilité du marché du travail. Élargir la base d’imposition en réduisant les dépenses fiscales inefficientes permettrait de dégager les recettes fiscales requises pour financer l’accroissement probable des dépenses publiques à moyen terme, notamment au titre de l’éducation, des retraites et des programmes sociaux. En outre, le système fiscal deviendrait ainsi plus progressif.


Des réformes supplémentaires favorisant la concurrence, l’entrepreneuriat et l’innovation sont indispensables pour stimuler la productivité. Au cours de la décennie écoulée, la productivité semble avoir stagné au Chili, ce qui a freiné la croissance à moyen terme. Les récentes réformes de la politique de la concurrence qui prévoient une application plus stricte du droit des ententes doivent être mises en œuvre efficacement. En particulier, le Procureur économique national devrait être doté de moyens suffisants, et les plafonds des amendes, relativement bas, devraient être révisés. Les mesures facilitant l’entrepreneuriat pourraient aussi avoir des effets bénéfiques sur la productivité et le dynamisme économique ; à cet effet, il conviendrait d’alléger les formalités réglementaires qui entravent la création d’entreprises et de simplifier encore les procédures de faillite. Les initiatives récentes en faveur de l’innovation sont également bienvenues, mais les objectifs des grappes d’activités doivent aller de pair avec des procédures de surveillance appropriées et les clauses de validité temporaire applicables au soutien public doivent être correctement mises en œuvre.


La qualité et l’équité de l’enseignement primaire et secondaire demandent à être améliorées. En dépit des remarquables progrès accomplis sur le front de la scolarisation, beaucoup reste à faire pour que les élèves chiliens obtiennent des résultats scolaires comparables à ceux des pays de l’OCDE. À cet égard, il est crucial de disposer d’enseignants plus qualifiés et d’améliorer leur formation initiale. Les conditions de concurrence entre les établissements doivent être uniformisées ; les autorités ont commencé à s’attaquer à ce problème en interdisant la sélection des élèves jusqu’à la sixième année. Le développement du système de chèques éducation offre une occasion importante d’aider ces enfants à améliorer leurs résultats, ce qui rehausserait à la fois le niveau moyen et l’équité des performances scolaires.

 

Obtenir cette publication

 

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE du Chili :

  • Les lecteurs des établissements abonnés à SourceOCDE peuvent y accéder via notre bibliothèque en ligne.

  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.

  • Passer commande auprès de votre distributeur local.

  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis.

  • Les journalistes accrédités ont la possibilité de demander l'accès à un site protégé par un mot de passe .

Télécharger les Synthèses (en pdf). Les Synthèses contiennent les évaluations et recommandations de l'OCDE.

 

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau du Chili du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Nicola Brandt, Cyrille Schwellnus and Rodrigo Paillacar, sous la direction de Patrick Lenain. La recherche statistique a été effectuée par Roselyne Jamin, Jehan Sauvage et Valéry Dugain.

 

 

 

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe