Partager

Ce que nous pouvons offrir

 

Un milieu de travail qui cherche à favoriser l’intégration

 

Œuvrant pour une économie mondiale juste et fédératrice, nous nous efforçons de proposer un cadre de travail juste et fédérateur. Nos agents en sont à des moments différents dans leur vie, et leur santé et leur bien-être sont importants pour nous. Nous nous efforçons de fournir un environnement de travail qui soit suffisamment souple pour tenir compte des défis, divers, qui se posent tout au long de la vie. Nous donnerons ici quelques exemples :


Nous proposons un programme bien-être et diverses activités sportives et culturelles, sur le site, à Paris et dans les environs.

 

Statut, Règlement et Instructions

 

Les conditions de service des agents titulaires sont détaillées dans le Manuel du Personnel.

 

Salaires et avantages


Nous offrons un salaire compétitif auquel viennent s’ajouter des avantages annexes attrayants comme des indemnités d’expatriation et pour personnes à charge, une couverture maladie et une couverture sociale complètes, et un plan de pension. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique rémunération et avantages annexes qui sont détaillés dans le Manuel du Personnel.


Égalité des chances


Les Statut et Règlement applicables aux agents de l’Organisation sont le fondement des mesures destinées à améliorer la diversité à l’OCDE. Il y est stipulé que les agents doivent être traités avec courtoisie, dignité et respect, et qu’ils ne sont soumis à aucune discrimination pour des raisons d’origine raciale ou ethnique, de nationalité, d’opinion ou de croyance, de sexe, d’orientation sexuelle, d’état de santé ou de handicap. Dans le recrutement des agents, le Secrétaire général tient compte avant tout de la nécessité de faire appel au service de personnes possédant les plus hautes qualités de compétence et d’intégrité, mais l’Organisation s’efforce également d’assurer l’égalité des chances entre hommes et femmes, ainsi qu’une répartition équitable des emplois entre les ressortissants des membres de l’Organisation. .


Des modalités de travail souples


Le principe de base est d’assurer une plus grande souplesse dans l’environnement de travail. Les diverses options proposées permettent un meilleur alignement avec des styles de travail différents ou des contraintes personnelles temporaires, en permettant aux personnes de rester à l’Organisation et de continuer d’apporter leur contribution à ses travaux. Une organisation du travail souple résulte d’un accord entre le manager/directeur et l’agent.


Télétravail


Trois formules de télétravail existent qui permettent un télétravail occasionnel ou régulier et offrent une possibilité de télétravail à l’étranger pendant une période limitée.


Travail à temps partiel


Un temps partiel peut représenter entre 50 et 90 % d’un horaire normal et peut être réparti de diverses façons, sur une base journalière, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle.

Prix de la diversité


Les prix de la diversité sont un moyen de reconnaître la contribution exceptionnelle de certains agents en faveur de l’égalité des chances et de la diversité à l’OCDE. Ils sont l’occasion de promouvoir et de faire partager les meilleures pratiques partout dans l’Organisation et de reconnaître l’excellence pour ce qui est de la prise en compte systématique de la dimension hommes-femmes et de faire de l’environnement de travail un lieu favorable à la diversité.

 

Missions


1. Missions à l’OCDE

L’objectif de l’OCDE qui consiste à mettre en œuvre des politiques meilleures pour une vie meilleure, dépend de sa capacité à fournir des analyses et des recommandations en matière de politiques et à s’engager avec les parties prenantes des pays pour un impact plus important. En tant qu'organisation basée sur la connaissance et le savoir, les missions permettent directement :

● La collecte des dernières données précises sur le terrain;
● L’observation et l’analyse des politiques et de leur mise en œuvre de première main;
● L’engagement technique de haut niveau avec des interlocuteurs de différentes composantes de l'administration d'un pays
● Le renforcement des relations avec les membres à tous les niveaux afin de soutenir l’amélioration des politiques; ainsi que
● La capacité à présenter les résultats des travaux aux pays membres in situ, ce qui les sensibilise aux travaux de l’OCDE et en maximise les bénéfices.
Les missions permettent également à l'Organisation de répondre aux nombreuses demandes des États Membres demandant au Secrétariat de participer à des événements et à des engagements dans leur pays.

Étant donné que, contrairement à d’autres organisations internationales, l’OCDE n’a pas de bureaux hors Siège, les voyages sont donc un outil essentiel pour garantir un maximum de précision et d’impact aux travaux de l’OCDE et pour s’assurer qu’elle s’acquitte de ses mandats.


2. Instructions du personnel relatives à la classe de voyage

Les instructions du personnel relatives à la classe de voyage sont présentées ci-dessous.


Trois points importants peuvent être extraits de ces instructions:

• Tous les voyages doivent représenter un bon rapport qualité-prix dans la mise en œuvre du Programme de travail de l'OCDE;
• La classe affaires est autorisée pour les vols > 6 heures (ou 5 heures durant la nuit); et
• Les voyages en première classe en avion ne sont pas autorisés.


Il est important de noter que la gestion des missions est également soumise aux règles de l'OCDE sur la gestion des ressources financières1, l'efficience, l'efficacité et l'éthique ainsi qu'au Règlement du personnel2.


3. Initiative de tarification du carbone


L’Initiative interne de l’OCDE pour la tarification du carbone a été établie par le Secrétaire général en 2013. L’empreinte carbone de la somme de tous les vols achetés par l’OCDE est reçue mensuellement et calculée selon la méthodologie de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale). Les fonds provenant de l’Initiative de tarification du carbone sont utilisés pour soutenir les projets visant à l’amélioration des performances environnementales de l’Organisation (par exemple la mise en place et les mises à jour des installations de vidéoconférences). L’initiative garantit ainsi que les véritables coûts des émissions de CO2 sont pris en compte afin d’encourager les membres du personnel à envisager des alternatives aux vols.

 

[1] Règlement financier de l’Organisation (C(2008)92/REV1)

[2] Statut, Règlement et Instructions applicables aux agents de l'Organisation

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)