Statistical Sources and Methods


  • 18-avril-2016

    Français

  • 18-avril-2016

    Français

    Aide publique au développement (APD) des Emirats arabes unis

    En 2014, l’APD nette totale des Émirats arabes unis (EAU) a atteint 5.1 milliards USD, soit une baisse de 7 % en termes réels par rapport à 2013. Le rapport de l’APD au RNB a aussi baissé en 2014, passant de 1.34 % en 2013 à 1.26 % en 2014. D’après les données provisoires, l’APD aurait atteint xx milliards USD (xx % du RNB) en 2015

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 18-avril-2016

    Français

    Aide publique au développement de la Turquie

    En 2013, l’APD nette de la Turquie s’est élevée à 3.3 milliards USD. Les apports bruts de la Turquie en matière de coopération pour le développement ont plus que triplé par rapport à l'année 2010. Cette évolution est due en grande partie aux efforts qu’elle a déployés pour répondre à la crise des réfugiés de son pays voisin, la République arabe syrienne, à laquelle elle a affecté 1.6 milliard USD en 2013.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 18-avril-2016

    Français

    Aide publique au développement (APD) de la Fédération de Russie

    En 2014, l’APD nette de la Fédération de Russie s’est chiffrée à 876 millions USD par rapport à 714 millions USD en 2013, soit une augmentation de 39 % en termes réels relativement à 2013. Le rapport de l’APD au RNB est passé de 0.03 % à 0.05 %. D’après les données provisoires, l’APD aurait atteint 1.1 milliard USD (0.06 % du RNB) en 2015.

  • 18-avril-2016

    Français

    Aide publique au développement (APD) de l'Israël

    En 2014, l’APD nette d’Israël s’est élevée à 200 millions USD, soit une baisse de 3 % en termes réels relativement à 2013. Le rapport de l’APD au RNB est resté stable, avec un chiffre de 0.07%. D’après les données provisoires, l’APD aurait atteint 207 millions USD (0.07% du RNB) en 2015.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 17-décembre-2015

    Français

    Apports de ressources au-delà de l’APD dans les statistiques du CAD

    Depuis le Consensus de Monterrey en 2002, les discussions sur le financement exterieur du développement ont accordé une attention croissante au financement du développement de façon plus large, en particulier au-delà de l’APD. Dans ce contexte, le CAD œuvre à l’amélioration de ses statistiques sur les apports de ressources aux pays en développement au-delà de l’APD.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 12-octobre-2015

    Français

    Une mesure plus large du financement du développement des Emirats arabes unis

    Les Émirats arabes unis (EAU) ont considérablement intensifié leurs efforts de coopération pour le développement au cours des dernières années. Leur aide publique au développement (APD), mesurée en pourcentage du revenu national brut a atteint 1,34% en 2013 et 1,17% en 2014, bien au-dessus de l'objectif de 0,7% et supérieur à celui de tous les membres du Comité d'aide au développement (CAD)

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 20-July-2015

    English

    Annex 2 List of ODA-eligible international organisations

    In reporting their ODA, donor countries refer to a List of ODA-eligible international organisations, including multilateral agencies, international NGOs, networks and PPPs.

  • 12-juin-2015

    Français

    Note sur le traitement de la concessionnalité des prêts dans les statistiques du CAD

    Note sur le traitement de la concessionnalité des prêts dans les statistiques du CAD (note valable à partir des mises à jour d'octobre 2013)

  • 22-May-2015

    English

    OECD methodology for calculating imputed multilateral ODA

    DAC statistics are primarily designed to measure donor effort. The following note describes the OECD DAC’s methodology for calculating imputed multilateral flows, that is imputing aid by multilateral bodies back to the funders of these bodies so that total donor outflows that can be assigned to an individual recipient.

  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 > >>