Direction de la coopération pour le développement (DCD-CAD)

Profil du membre du CAD : République Tchèque

 

Membre du Comité d'aide au développement (CAD) depuis 2013.

Statistiques du rapport 2016 de la Coopération pour le développement

fre_Country pages_0005_CZECH REPUBLIC

Profil complet de la Coopération pour le développement 2016.

En 2015, les apports nets d’APD de la République tchèque se sont élevés à 202 millions USD (données provisoires), soit 0.12 % de son revenu national brut (RNB) et une hausse de 11.4 % en termes réels par rapport à 2014. La République tchèque se classe au 26e rang des fournisseurs membres du Comité d’aide au développement (CAD) pour le rapport de l’APD au RNB et à la 25e place pour le volume de l’aide. Elle est résolue à poursuivre l’augmentation progressive de son rapport APD/RNB et s’efforcera d’atteindre d’ici à 2030 l’objectif intermédiaire de 0.33 % du RNB qui a été convenu au niveau de l’UE. La part non liée de son APD (hors frais administratifs et coût des réfugiés dans le pays donneur) a encore diminué, passant de 40.1 % en 2013 à 32.4 % en 2014, et elle est bien en deçà de la moyenne du CAD pour 2014 (80.6 %). L’élément de libéralité de l’APD totale a été de 100 % en 2014. On ne dispose pas pour l’heure de données sur les autres apports du secteur public, les dons privés (fonds réunis par les organisations non gouvernementales et les fondations) et les apports privés aux conditions du marché provenant de la République tchèque et destinés aux pays en développement.

Résultats des examens par les pairs: 2012

Derniers rapports d'évaluation

Le système de coopération pour le développement a été réorganisé et restructuré de façon à en accroître l’efficacité et à le recentrer du point de vue géographique et sectoriel. Le système d’APD de la République tchèque a subi d’importantes transformations à partir de 2008 et jusqu’à la fin de l’année 2012. Les activités bilatérales de développement et les projets correspondants, qui étaient auparavant gérées par neuf ministères, ont progressivement été transférées au ministère des Affaires étrangères (MAE).

A‌ccédez aux rapports d'évaluation de la République tchèque sur le Centre de ressources en ligne sur l'évaluation du développement (DEReC)

Aller directement

Suivre

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)