Les relations mondiales du CAD

La coopération pour le développement du Qatar

 

Le rapport le plus récent sur l’aide extérieure publié par le Qatar porte sur l’année 2013 (Gouvernement du Qatar, 2014). Selon les estimations établies par l’OCDE à partir de ce document, les apports du Qatar au titre de la coopération pour le développement se sont élevés à 1.3 milliard USD en 2013, contre 543 millions USD en 2012. Il ressort d’estimations plus récentes de l’OCDE que le Qatar a acheminé 72.7 millions USD par le canal multilatéral en 2015, principalement par les Nations Unies (90 %), et aussi par la Banque islamique de développement (10 %) (sites internet des organisations multilatérales).

Le Qatar considère que la coopération pour le développement fait partie intégrante de sa politique étrangère. Le Bureau de l’Assistant du ministre pour les Affaires concernant la coopération internationale, au sein du ministère des Affaires étrangères, est chargé de la coopération pour le développement et de l’aide humanitaire, même si la plupart des autres ministères et organismes publics peuvent aussi
travailler sur la question de la coopération pour le développement. Le Fonds de développement du Qatar est un organisme public créé par la loi 19 de 2002 en vue d’assurer la coordination et la mise en oeuvre de l’aide extérieure au développement pour le compte de l’État du Qatar.

En 2013, les principaux destinataires des apports qataris de coopération pour le développement ont été la Syrie, le Maroc, la Cisjordanie et la bande de Gaza, l’Égypte et le Yémen. Ces apports ont été essentiellement affectés à l’aide humanitaire, à la construction et au soutien budgétaire et multisectoriel.

Qatar est devenu un Participant du Comité d'aide au développement en 2016.

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)