Les relations mondiales du CAD

La coopération pour le développement de la Colombie

 

Le financement concessionnel dispensé par la Colombie au titre du développement s’est élevé au total à 42 millions USD en 2015, contre 45 millions USD en 2014 (estimations de l’OCDE d’après Gouvernement de la Colombie, 2014, 2015 ; et les sites web des organisationsmultilatérales). En 2015, la Colombie a apporté aux organisations multilatérales 30.9 millions USD de contributions orientées vers le développement, et elle a consacré 10.8 millions USD à des programmes et initiatives de coopération Sud-Sud.

Créée en 2011, l’Agence présidentielle colombienne pour la coopération internationale (APC Colombia) fixe les priorités et veille à l’alignement des activités de la Colombie dans le domaine de la coopération pour le développement sur son Plan national de développement et sa politique étrangère. Elle gère et coordonne les apports entrants et sortants de coopération pour le développement, et définit la Feuille de route pour la coopération internationale, dans laquelle elle énonce les points forts de la Colombie et des bonnes pratiques à faire connaître aux autres pays. En outre, elle a mis en place un mécanisme national de coordination, ainsi que des systèmes de suivi.

Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, la Colombie s’attache à partager les connaissances et l’expérience qu’elle a acquises dans des domaines tels que l’entrepreneuriat, la sécurité, la sécurité alimentaire, la culture, l’innovation agricole, le développement social, la lutte contre le changement climatique et la gestion des risques de catastrophe, le tourisme, les statistiques et l’emploi. Quelque 74 pays d’Amérique latine et des Caraïbes, d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient ont bénéficié en 2015 des politiques et programmes colombiens destinés à appuyer leurs propres efforts de développement. De plus, la Colombie joue activement son rôle de partenaire dans l’élaboration de projets au sein de mécanismes régionaux tels que l’Alliance du Pacifique, le Secrétariat général ibéroaméricain et le Forum pour la coopération Asie de l’Est-Amérique latine.

Par ailleurs, la Colombie participe à la coopération triangulaire et travaille ainsi en partenariat avec plusieurs organismes internationaux (tels que le Fonds des Nations Unies pour la population et l’Organisation des États américains) et des membres du Comité d'aide au développement (CAD) (comme l’Allemagne, l’Australie, le Canada, la Corée, les États-Unis et le Japon), afin de soutenir d’autres pays en développement (principalement d’Amérique centrale et des Caraïbes) dans un large éventail de domaines.

En 2015, les apports colombiens destinés au développement qui empruntent le canal multilatéral ont été dirigés vers les Nations Unies (43 %), la Banque interaméricaine de développement (37 %) et la Banque d’Amérique centrale pour l’intégration économique (17 %).

La Colombie est candidate à l’adhésion à l’OCDE.

 

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)