Les relations mondiales du CAD

Aide publique au développement de la Turquie

 

En 2016, l’APD a atteint 6.2 milliards USD (0.79 % du RNB) selon les données préliminaires. En 2015, l’APD nette de la Turquie s’est élevée à 3.9 milliards USD, soit une hausse de 26 % en termes réels relativement à 2014. Le rapport de l’APD au RNB est passé de 0.45 % en 2014 à 0.50 % en 2015. Comme en 2013 et 2014, l’augmentation de l’APD de la Turquie a essentiellement tenu aux efforts qu’elle a déployés pour répondre à la crise des réfugiés de son pays voisin, la Syrie. La part de son APD totale qu’elle a affectée à ce pays est passée à 70 % en 2015, contre 65 % en 2014 et 52 % en 2013. La coopération turque pour le développement est régie par le décret-loi sur l’organisation et les fonctions de l’Agence turque de coopération et de coordination (TIKA), adopté en 2011. La TIKA définit et coordonne les activités de la Turquie en matière de coopération bilatérale pour le développement, et assure l’exécution des projets en collaboration avec d’autres ministères, des ONG et le secteur privé. Institution autonome, elle est rattachée au cabinet du Premier ministre. D’autres organismes publics, des ONG et le secteur privé assurent aussi l’exécution de projets et de programmes financés par l’APD de la Turquie.

En 2015, la Turquie a affecté la plus grande part de sa coopération bilatérale pour le développement à la Syrie, à la Somalie, au Kirghizistan, à l’Albanie et à l’Afghanistan. Les principaux secteurs ciblés ont été l’aide humanitaire et le soutien aux réfugiés, la gouvernance et la société civile, ainsi que l’éducation, la santé et la population.

L’APD multilatérale de la Turquie, qui a représenté 2 % de son APD totale en 2015, a été dispensée par le canal des Nations Unies (25 % de ses apports d’APD multilatérale), ainsi que par le biais de banques régionales de développement (33 %), de l’Association internationale de développement (8 %) et d’autres organisations multilatérales.

La Turquie, qui fait partie des membres fondateurs de l’OCDE, possède le statut d’observateur auprès du Comité d'aide au développement.

> Lire la suite

> Accéder aux données

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)