Les relations mondiales du CAD

Aide publique au développement (APD) d'Azerbaïdjan

 

En 2015, les apports nets d’APD de l’Azerbaïdjan se sont élevés à 13 millions USD, contre 16 millions USD en 2014. Le rapport de l’APD au RNB est resté inchangé, avec un chiffre de 0.02 %.

En Azerbaïdjan, c’est le ministère des Affaires étrangères qui est chargé de définir les grands axes de la coopération pour le développement. La mise en oeuvre des projets relève de la responsabilité de l’Agence azerbaïdjanaise pour le développement international (AIDA), créée en 2011 au sein du ministère des Affaires étrangères. L’AIDA reçoit une dotation annuelle du budget de l’État. L’Agence coordonne les activités de l’ensemble des organismes publics compétents dans le domaine du développement, en veillant à ce que leurs activités respectives soient en conformité avec les objectifs de politique extérieure de l’Azerbaïdjan.

En 2015, la coopération bilatérale de l’Azerbaïdjan a été essentiellement dirigée vers le Kirghizistan et le Tadjikistan. Les principaux secteurs ciblés ont été les suivants : l’aide humanitaire, la gouvernance et la société civile, et les autres infrastructures sociales. L’APDmultilatérale de l’Azerbaïdjan, qui a représenté 45 % des versements nets du pays en 2015, a été essentiellement acheminée par le biais de banques régionales de développement (58 % de l’APD multilatérale en 2015).

L'Azerbaïdjan possède le statut d’Invité auprès du Comité d'aide au développement depuis 2017. En 2016, le pays a pour la première fois notifié à l’OCDE des chiffres sur son programme de coopération pour le développement (correspondant aux apports qu’il a consentis en 2014 et 2015).

> Lire la suite

> Accéder aux données

 

 

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)