Les relations mondiales du CAD

Focus

  • Dissiper les mythes de la coopération triangulaire - résultats de l'enquête de l'OCDE en 2015

    Le rapport résume et analyse les résultats d'une enquête de la coopération triangulaire menée par l'OCDE en 2015. Les résultats issus de l'enquête fournissent des preuves qui dissipent certains «mythes» répandus au sujet de la coopération triangulaire, ainsi que des informations détaillées sur les acteurs impliqués, pourquoi et comment ils utilisent cette forme de coopération, et les différents points de vue et les tendances générales de la coopération triangulaire.

    Lire plus
  • Dialogue ALC-CAD sur la coopération pour le développement

    L'Agence chilienne de coopération internationale pour le développement (AGCID), en collaboration avec l'Agence mexicaine de coopération internationale pour le développement (AMEXCID), et le Comité d'aide au développement (CAD) ont organisé le premier dialogue des pays de la région Amérique latine et Caraïbes (ALC) et les membres du CAD sur la coopération pour le développement, à Santiago du Chili le 29 Juin 2016.

    Lire plus
  • Évolution et caractéristiques des apports des autres fournisseurs de coopération

    Des informations sur le volume et les principales caractéristiques des efforts de coopération pour le développement de pays qui n’appartiennent pas au Comité d’aide au développement (CAD).

    Lire plus

Nous travaillons avec les membres et non-membres du CAD pour promouvoir le partage des connaissances et de l'expérience sur la fourniture et la gestion de la coopération pour le développement.

Promouvoir le dialogue

Le dialogue du CAD sur la coopération pour le développement porte sur des questions d'intérêt commun, y compris la coopération triangulaire

Le paysage international du développement s’est notablement transformé ces dernières années, avec l’accroissement rapide du soutien apporté aux pays en développement par divers intervenants extérieurs au CAD sur la scène de la coopération pour le développement – économies émergentes, organismes philanthropiques privés et fonds sectoriels, notamment. Le CAD salue la contribution de tous les apporteurs de ressources et de savoir faire à l’appui de la coopération dans la poursuite de l'objectif commun de réduction de la pauvreté mondiale et cherche à tisser de nouvelles relations mutuellement bénéfiques avec ces nouveaux partenaires.

En savoir plus

 

Suivre les tendances

Beaucoup de pays non membres du CAD nous communiquent leurs données sur la coopération au développement

Au cours des dernières années, une plus grande attention a été accordée aux pays hors-CAD participant à la coopération au développement. Dix-neuf de ces pays déclarent auprès de l'OCDE sur leur programmes de coopération au développement. L'OCDE fait aussi des estimations des programmes de coopération de plusieurs autres pays. Une information plus précise et plus complète sur les apports de coopération pour le développement permet aux fournisseurs comme aux bénéficiaires de prendre des décisions mieux éclairées sur les dotations d’aide et facilite le repérage des pays et secteurs qui reçoivent trop, ou trop peu, de fonds.

En savoir plus

 

Renforcer la coopération pour le développement

Le CAD collabore avec les pays au-delà de ses membres sur la gestion de la coopération au développement et des statistiques

S’appuyant sur l’expérience du CAD, nous organisons des séminaires sur la gestion de l'aide et les statistiques de l’aide pour les pays non-membre du CAD. Nous effectuons également, à la demande du pays et basé sur l’auto-financement, les examens spéciaux des programmes et systèmes d’aide des pays hors CAD.
De cette façon, le CAD contribue à renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion de la coopération au développement dans les pays non membres du CAD, tout en apprenant à partir des perspectives et l'expérience d'autres pays.

En savoir plus