Direction de la coopération pour le développement (DCD-CAD)

Profil du membre du CAD : Nouvelle-Zélande

 

Membre du Comité d'aide au développement (CAD) depuis 1973.

Statistiques du rapport 2015 de la Coopération pour le développement

fre_Country pages_0019_NEW ZEALAND

Profil complet de la Coopération pour le développement 2015 (lien direct vers le profil en anglais). Vous pouvez consulter le profil en français dans la partie III de la version complète du rapport.

En 2014, les apports nets d’APD de la Nouvelle-Zélande se sont élevés à 502 millions USD (données provisoires), soit 0.27 % de son revenu national brut (RNB) et une augmentation de 6.8 % en termes réels par rapport à 2013, résultant pour l’essentiel d’une hausse des dons bilatéraux, principalement destinés à des pays parmi les moins avancés (PMA). La Nouvelle-Zélande se classe au 13e rang des donneurs membres du Comité d’aide au développement (CAD) pour le rapport de l’APD au RNB, et à la 20e place pour le volume de l’aide. Les perspectives de croissance du budget de l’APD sont positives, puisque la Nouvelle-Zélande a annoncé en 2014 une augmentation globale de son APD de près de 220 millions NZD pour une période de trois ans à compter de 2015/16. L’élément de libéralité de l’APD totale a été de 100 % en 2013.

Résultats des examens par les pairs : 2015

Derniers rapports d'évaluation

‌Pour les petits États insulaires qui sont ses voisins, la Nouvelle-Zélande est un partenaire apprécié qui achemine son aide avec efficacité et utilise  son expérience des catastrophes naturelles pour promouvoir la gestion des risques dans la région. En complément de son programme d’aide au développement, elle s’appuie sur des systèmes à caractère libéral pour les échanges et l’emploi en vue de soutenir les pays pauvres.

Cependant, pour ce qui est du montant de l’aide fournie, la Nouvelle-Zélande est distancée par les autres donneurs du Comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD). L’Examen recommande que le pays profite du redressement de son économie pour rehausser le niveau de ses ambitions et arrêter un calendrier pour rapprocher le budget de son programme d’aide de l’objectif de 0,7 % du revenu national brut (RNB) convenu à l’échelle internationale pour les donneurs.

A‌ccédez aux derniers rapports d'évaluation de la Nouvelle-Zélande sur le Centre de ressources en ligne sur l'évaluation du développement (DEReC)


Aller directement

Suivre

  • Lien à venir

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)