Partager

Direction de la coopération pour le développement

Le mandat du Comité d'aide au développement (CAD)

 

Le Comité d'aide au développement (CAD)

 

Ancien Groupe d'aide au développement, le Comité d'aide au développement (CAD) a été créé par une Résolution ministérielle en date du 23 juillet 1960.

 

L’objectif général du CAD pour la période 2018–2022 est de promouvoir des politiques, de coopération pour le développement et autres, qui contribuent à la mise en oeuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et notamment à une croissance économique soutenue, inclusive et durable, à l’éradication de la pauvreté, à l’amélioration du niveau de vie dans les pays en développement, ainsi qu’à un avenir où plus aucun pays ne sera tributaire de l’aide.

 

Pour atteindre cet objectif général, le Comité est chargé des missions suivantes :

a) opérer un suivi des ressources concourant à un développement durable, les évaluer, en rendre compte et en promouvoir la mobilisation grâce au recueil et à l’analyse des données et informations sur l’APD et les autres apports publics et privés, de manière transparente;

b) passer en revue les politiques et pratiques en matière de coopération pour le développement, en particulier au regard des objectifs et cibles convenus au niveau international et à celui des pays, promouvoir des normes et standards internationaux, protéger l’intégrité de l’APD et favoriser la transparence et l’apprentissage mutuel ;

c) effectuer des analyses, définir des orientations et recenser les bonnes pratiques, afin d’aider les membres du CAD et la communauté des donneurs dans son ensemble à renforcer l’innovation dans la coopération pour le développement, l'impact et l’efficacité du développement et les résultats que cette coopération produit, en particulier pour ce qui concerne la croissance durable pro-pauvres et l’éradication de la pauvreté ;

d) analyser et contribuer à façonner l’architecture mondiale du développement, en vue d’optimiser les résultats obtenus dans le domaine du développement durable, d’appuyer la mise en oeuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et d’encourager la mobilisation de ressources conformément au Programme d’action d’Addis-Abeba sur le financement du développement ;

e) faire connaître l’importance des biens publics mondiaux et de la cohérence des politiques au service du développement durable.

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)