Direction de la coopération pour le développement (DCD-CAD)

France - un donneur apprécié mais qui doit s'assurer que les pays pauvres reçoivent l’aide dont ils ont besoin

 

05/07/2013 - L’aide publique au développement (APD) dispensée par la France s’est élevée à 12.1 milliards de dollars en 2012, plaçant la France au 4ème rang au sein des membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE. Cependant, ce volume représente 0.46 % de son revenu national brut (RNB), en-deçà de l’engagement international qu’elle a pris. Le Comité d’aide au développement de l’OCDE recommande que la France établisse une trajectoire pour atteindre l’objectif de 0.7 % du RNB alloué à l’APD dans les meilleurs délais.

 

L’examen de l’OCDE salue la France pour sa stratégie globale en matière de développement et son engagement au niveau international pour promouvoir le développement et proposer des moyens innovants pour le financer. La France concentre ses efforts en particulier sur la santé, l’environnement et le changement climatique, mobilise les investissements privés et promeut une plus grande transparence dans les transactions financières internationales. Le comité lui recommande cependant de faire davantage d’efforts pour appuyer les organisations de la société civile et l’égalité entre hommes et femmes, et pour renforcer les capacités des pays partenaires afin qu’ils puissent prendre en main leur propre avenir. La France peut également faire plus pour mesurer les résultats de ses efforts en matière de développement.

 

Conformément aux normes définies au niveau international, l’aide française est très largement déliée et la plupart des projets que la France finance dans les pays en développement sont exécutés par des partenaires locaux. La France a amélioré la prévisibilité de sa coopération ainsi que les relations entre les trois organismes principalement responsables du développement, à savoir le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Économie et des Finances et l’Agence française de développement (AFD). Cependant, avec beaucoup d’autres acteurs et de nombreuses lignes budgétaires impliqués dans le programme de coopération, le Comité recommande à la France de réduire ses coûts de transaction en rationalisant son système institutionnel de coopération.  Le Comité appelle aussi la France à prendre toutes les mesures pour maintenir son expertise technique et renforcer ses équipes sur le terrain.

                  

Le Comité note que, depuis 2008, la proportion de dons dans l’aide française diminue et que le nombre de prêts augmente. Les prêts appuient principalement les secteurs productifs et la lutte contre le changement climatique dans les pays à revenu intermédiaire. La diminution tendancielle de la part des dons limite la capacité d’appui aux secteurs sociaux et à la gouvernance dans les pays pauvres et fragiles. Concéder des prêts à de nouveaux partenaires se traduit aussi par le fait que la France est active dans un nombre croissant de pays. Le comité recommande à la France d’assurer que ces évolutions ne compromettent pas sa capacité d’appui à la lutte contre la pauvreté dans les pays pauvres et fragiles, et note qu’elle devra veiller à un bon équilibre entre dons et prêts.

 

La France s’engage à coordonner ses actions humanitaires avec les autres donneurs et avec la communauté humanitaire. Toutefois, l’examen constate qu’elle consacre seulement 0.9 % de son APD à l’aide humanitaire. Ce pourcentage est beaucoup plus faible que celui de la plupart des autres donneurs, et le comité signale qu’un budget aussi limité empêchera la France de mettre en œuvre sa nouvelle stratégie d’aide humanitaire et compromet son engagement de contribuer équitablement à la réponse internationale aux appels humanitaires.

 

Les journalistes qui souhaitent recevoir un exemplaire du rapport relatif à lExamen des politiques et programmes de la France en matière de coopération pour le développement peuvent en faire la demande par courriel à l’adresse news.contact@oecd.org

.

Pour de plus amples informations au sujet des politiques d’aide de la France, ils peuvent prendre contact avec Chantal Verger à la Direction de la coopération pour le développement de l’OCDE, par téléphone : + 33 1 45 24 15 11.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list