Examens par les pairs des membres du CAD

Focus

  • Le Portugal doit accroître son aide au développement et en améliorer la supervision

    “Le Portugal apporte à bien des égards une contribution constructive au développement international. Citons notamment sa vision résolument tournée vers l’avenir, l’orientation géographique très marquée de ses efforts et son engagement à l’égard de ses pays partenaires, qui exercent une forte influence sur les projets d’aide. Il pourrait exploiter ces atouts avec plus d’efficacité s’il décidait d’accroître le volume de son aide, de délier celle-ci et d’améliorer la coordination et la supervision de son programme d’aide”, a déclaré Erik Solheim, Président du CAD.

    Lire plus
  • L’Allemagne devrait s’attacher à respecter l’objectif qu’elle s’est fixé en matière d’aide ainsi que ses priorités géographiques, selon l’OCDE,

    « Il convient de saluer les efforts consentis par l’Allemagne pour accroître le budget de son aide ; cependant, forte d’une économie vigoureuse, l’Allemagne serait en mesure de définir un plan plus ambitieux prévoyant de grandes étapes à des dates déterminées pour atteindre l’objectif de 0.7 %, et y parvenir d’ici 2030, comme le demande l’Union européenne », estime Erik Solheim, Président du Comité d’aide au développement. « Alors que le budget de l’aide est en progression, l’Allemagne devrait s’attacher à tenir son engagement de privilégier les pays les plus démunis », ajoute-t-il.

    Lire plus
  • La Belgique va devoir introduire plus de souplesse dans son programme d’aide pour atteindre les objectifs en faveur des pays pauvres.

    « En promettant de consacrer la moitié de son aide aux pays les plus défavorisés, la Belgique a offert un bel exemple aux autres. Il s’agit maintenant de traduire ces promesses en actes », a déclaré Eirk Solheim, Président du CAD. « La Belgique fait des efforts remarquables pour augmenter à la fois la portée, l’impact et la qualité de son aide. Elle devrait faire porter ses futures réformes sur l’accélération des procédures afin de pouvoir répondre plus rapidement à l’évolution des besoins, disposer des compétences requises là où il convient et renforcer les synergies avec les ONG et autres partenaires. »

    Lire plus

Les examens par les pairs offrent une étude détaillée des systèmes et des politiques de développement et présentent les enseignements tirés dans les pays membres du CAD.

Consulter tous les examens

Cinq examens par les pairs sont menés en moyenne chaque année. Vous souhaitez connaître les résultats obtenus par un pays membre du CAD à son dernier examen par les pairs ? Consultez la liste des précédents examens par les pairs et prenez connaissance des conclusions et recommandations.
En 2011, le Danemark, les États-Unis, les Pays Bas, la Grèce
et l’Espagne feront l’objet de cet examen par les pairs. Consultez la liste complète des examens par les pairs à venir et leur calendrier.

En savoir plus

 

Comment fonctionnent les examens par les pairs

Chaque pays membre du CAD subit tous les quatre ans un minutieux examen par les pairs, dans deux principaux buts: aider le pays à comprendre à quel niveau sa stratégie et sa structure de développement peuvent être améliorées afin d’accroître l’efficacité de ses investissements ; identifier et partager les bonnes pratiques en matière de politiques et stratégies de développement
Mené par des examinateurs de deux États membres du CAD, le processus dure généralement six mois pour aboutir à la publication des conclusions. Dix-huit mois après chaque examen, le directeur du CAD effectue une visite au pays examiné afin d’apprécier les progrès de la mise en œuvre des recommandations de ses pairs.

En savoir plus

 

Enseignements tirés des examens par les pairs

Que font les pays pour réaliser les objectifs en matière de coopération pour le développement et d’engagement public ? Grâce aux enseignements tirés de nos examens par les pairs, nous élaborons un ensemble de publications traitant des différents aspects de cette question. La gestion de l'aide: Pratiques des pays membres du CAD en est un exemple. Pour une gestion efficace de l’aide : Douze leçons tirées des examens par les pairs réalisés par le CAD est également l’une de nos publications visant à aider les experts de l’aide à améliorer leur gestion et leur fourniture de l’aide au développement en apprenant des expériences mutuelles.

En savoir plus  (en anglais)