Partager

Une coopération pour le développement efficace

Passation des Marchés

 

 

Le problème de la passation des marchés n’a pas toujours été au cœur des préoccupations de l’OCDE, si ce n’est lorsqu’il était perçu comme un obstacle à l’accès au marché ou à l’entrée des pays d’Europe de l’Est dans l’Union européenne (en anglais). Mais il est aujourd’hui venu se placer au centre des efforts déployés au niveau international pour améliorer l’efficacité de l’aide, ce qui a conduit à la mise en place de l’Initiative conjointe OCDE/CAD – Banque mondiale sur le renforcement des capacités des pays en développement dans le domaine de la passation des marchés (dite Initiative de la Table ronde).

 

L’histoire de la Table ronde a officiellement commencé en avril 2001, lorsque la Réunion à haut niveau du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE a adopté une Recommandation sur le déliement de l’aide publique au développement aux pays les moins avancés.

 

Le paragraphe 4 de cette Recommandation indique que celle-ci vise expressément à élargir les responsabilités dévolues aux pays partenaires dans la passation des marchés. A cet égard, les membres du CAD se sont tous donné pour but de favoriser le recours à des sources locales et régionales d’approvisionnement dans les pays partenaires, ce qui permettra :

 

  • d’accroître au maximum les avantages découlant du déliement de l’aide,
  • de mettre en oeuvre des approches fondées sur l’appropriation locale,
  • d’améliorer l’accès des entreprises des pays en développement aux contrats financés par l’aide.


L’Initiative de la Table ronde [DCD/DAC/FA(2002)8] (en anglais) fait directement suite à cette disposition de la Recommandation, et les travaux auxquels elle donne lieu viennent compléter ceux du Groupe de travail du CAD sur l’efficacité de l’aide et les pratiques des donneurs. Ce dernier a été mis en place en mai 2003 dans le prolongement du consensus international trouvé à Monterrey en 2002 au sujet des actions requises pour favoriser l’instauration d’un partenariat mondial pour le développement et accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, parmi lesquelles l’harmonisation des efforts d’aide (en anglais).

 

 C’est sous son égide qu’est organisé le Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide qui se tiendra à Paris au début de 2005, en vue d’examiner les résultats des mesures prises pour améliorer l’efficacité de l’aide depuis 2003, ainsi que les défis qui se posent et les possibilités qui s’offrent en la matière pour l’avenir.
 

 

 

Documents connexes