Brésil

Le Brésil accueillera du 27 au 30 mars 2006 une conférence mondiale sur le financement des petites et moyennes entreprises

 

07/03/2006 - Les travaux de l’OCDE montrent que l’accès à des ressources financières constitue l’un des principaux obstacles que rencontrent les petites entreprises pour naître, croître et se développer. Souvent, les banques font preuve de défiance vis-à-vis de petites et moyennes entreprises (PME). Les actifs et cautions peuvent paraître insuffisants pour octroyer des prêts, et les performances – en particulier  lorsqu’il s’agit d’entreprises développant une idée ou une technologie nouvelle – sont fréquemment inégales.

Comment les pouvoirs publics peuvent-ils aider les entrepreneurs à trouver les fonds dont ils ont besoin pour développer leur affaire ? Tel sera le thème d’une conférence internationale à haut niveau intitulée Mieux financer l’entrepreneuriat et la croissance des PME, qui se tiendra à  Brasilia du 27 au 30 mars 2006 sous l’égide de l’OCDE et du Ministère brésilien du développement, de l’industrie et du commerce extérieur. La conférence est ouverte aux médias.

Inaugurée par le Président du Brésil, M. Luiz Inacio Lula da Silva, accompagné de plusieurs ministres de pays membres et non membres de l'OCDE, la conférence réunira des experts issus d’instances gouvernementales et d’organisations internationales, ainsi que des représentants du milieu des entreprises et de la société civile. Au total, plus de 80 pays seront ainsi représentés.

La conférence a pour objectif d’évaluer les besoins des entrepreneurs et des PME, et d’identifier les politiques qui ont réduit avec le plus d’efficacité la fracture qui semble exister entre ces besoins et les exigences des investisseurs. Elle s’intéressera également aux nouvelles solutions de financement. 

Cette manifestation fait suite à deux conférences ministérielles de l’OCDE sur les PME: celle de Bologne (Italie) en 2000, qui avait vu 48 pays adopter la Charte de Bologne sur les politiques à l’égard des PME ; et celle d’Istanbul (Turquie) qui, en 2004, a souligné les moyens de stimuler la compétitivité des petites entreprises au sein d’une économie mondialisée, dans la Déclaration ministérielle d'Istanbul.

La conférence de Brasilia se tiendra dans le cadre du Processus de Bologne de l’OCDE qui réunit des économies membres et non membres de l’OCDE en vue d’un dialogue et d’une coopération renforcés afin de stimuler la réflexion sur l’entrepreneuriat et de favoriser la compétitivité des PME au niveau mondial. 

Pour de plus amples informations ou toute inscription à la conférence, les journalistes sont invités à consulter son site Internet à l’adresse http://www.desenvolvimento.gov.br/oecd-conference/fr/, ou contacter la Division des relations avec les médias de l’OCDE (tél. : + 33 (0)1 45 24 97 00).

 

Documents connexes