Revue de l’OCDE sur l’intégration des immigrés et de leurs enfants sur le marché du travail en Autriche

 

L’Autriche a une proportion plus élevée que la plupart des autres pays de l’OCDE d’immigrés dans sa population en âge de travailler (17%). Dans le même temps, le cadre des politiques d’intégration est moins développé que dans nombre d’autres pays de l’OCDE. Ces constats sont parmi les principaux enseignements à retenir de la revue de l’OCDE sur l’intégration des immigrés et de leurs enfants sur le marché du travail en Autriche (en anglais seulement).


Le cadre autrichien pour l’intégration au niveau fédéral est insuffisant et il manque notamment un programme d’intégration structuré pour les nouveaux arrivants ciblé sur le marché du travail. Les mesures d’intégration proposées au niveau local sont diversifiées mais fragmentées. De nombreuses initiatives au niveau des institutions publiques régionales et municipales, des partenaires sociaux et des organisations non-gouvernementales sont basées sur des projets et ne sauraient compenser les défaillances structurelles au niveau fédéral. Il y a un manque de coordination et d’évaluation, qui est en partie du à un manque de recherche sur l’intégration des immigrés.

 

Des progrès mais peut mieux faire

 

Malgré ces insuffisances, la politique d’intégration autrichienne s’est considérablement améliorée au cours des dernières années: les immigrés sont dorénavant systématiquement formés pour les métiers en pénurie de main-d’œuvre qualifiée. De plus, à compter de 2012, les immigrés se rapprocheront d’une politique active du marché du travail en devenant un groupe cible du Service du marché du travail autrichien (AMS).

 

Surtout, la situation globale des immigrés sur le marché du travail autrichien est plutôt favorable en comparaison international. En atteignant 75%, le taux d’emploi des hommes immigrés est légèrement au-dessus de la moyenne de pays de l’OCDE comparables. Ceci s’explique en partie par une situation du marché du travail favorable et par la composition de groupe immigré par pays d’origine. La plupart des immigrés d’âge actif sont nés dans des pays de l’OCDE à revenu élevé ou dans les pays issus de l’ex-Yougoslavie. Ces groupes ont également des positions relativement favorables dans les autres pays de l’OCDE.

 

Les femmes et les enfants d’immigrés en difficulté

 

D’autres groupes, en particulier les femmes de pays à bas revenus, sont moins bien intégrées sur le marché du travail. Ce constat concerne aussi les enfants d’immigrés nés en Autriche. Ils entrent maintenant progressivement sur le marché du travail et ont quatre fois plus de risque de faire partie du groupe des personnes ayant un niveau d’éducation faible, qui ne sont ni en emploi ni en éducation que leurs congénères n’ayant pas de parents migrants.


Part des personnes ayant un niveau d’éducation faible, qui ne sont ni en emploi ni en éducation ou formation (NEET) dans la population totale, personnes de 20-29 ans, autour de 2007

Source: Adapté de OCDE (2010): Equal opportunities? The Labour Market Integration of the Children of Immigrants, Paris: OCDE.


Pour faire face à ces problèmes, des efforts supplémentaires sont nécessaires en matière de politique d’intégration. L’éducation préscolaire aux âges critiques de trois et quatre ans devrait être encouragée et la part des jeunes d’origine immigrée en apprentissage dans le secteur public devrait être augmentée. C’est notamment dans ces domaines que les enfants d’immigrés sont actuellement sous-représentés.


Toutefois, même un diplôme de l’enseignement supérieur obtenu en Autriche n’ouvre pas les mêmes opportunités aux enfants d’immigrés qu’à leurs congénères ayant des parents nés dans le pays. Cela réfère à d’autres obstacles structurels tels que les discriminations sur le marché du travail. Ce point n’a pas encore été suffisamment débattu en Autriche. Les institutions compétentes et la sensibilisation du public devraient être renforcées.


Quand ils ont un nouvel emploi, les immigrés sont plus susceptibles d’être surqualifiés que leurs congénères en Autriche. À l’intérieur de l’OCDE, le pays présente une des parts les plus élevées d’immigrés travaillant à des postes en-dessous de leur niveau de qualification. Une reconnaissance formelle ou une évaluation des compétences acquises à l’étranger permettraient de remédier à ce problème, puisque ces instruments augmentent les chances de trouver un emploi correspondant au niveau d’éducation. Toutefois, peu de migrants y ont recours pour le moment.

 

Cette revue a été officiellement présentée au Ministère fédéral autrichien du travail, des affaires sociales et de la protection du consommateur à Vienne le 24 novembre 2011, en présence du Ministre Rudolf Hundstorfer.

 

Related Documents

 

Press conference remarks by Stefano Scarpetta

Presentation in Vienna by Karolin Krause and Thomas Liebig

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe