D'après l'OCDE, l'économie autrichienne se rétablit, mais des arbitrages se profilent

 

2/07/13-L'Autriche a atteint un niveau élevé de croissance économique et de bien-être, mais elle doit faire face à des défis importants en termes de démographie, d'environnement et de mondialisation pour que les générations futures bénéficient des mêmes niveaux de prospérité, selon la dernière Étude économique de l'OCDE consacrée à l'Autriche.

 

Cette Étude, présentée à Vienne par le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, au Chancelier fédéral d’Autriche, M. Werner Faymann, va au-delà du PIB pour s’intéresser aux principales dimensions du bien-être ; ces aspects de la vie qui comptent vraiment pour les gens. Cela fait suite à l’Initiative « Vivre mieux » de l’OCDE qui mesure le bien-être selon 11 dimensions telles que les conditions de vie, la qualité de la vie, les liens sociaux et l’engagement civique. « Même pendant la crise, l'Autriche a enregistré des résultats remarquables, avec un chômage faible et un PIB en hausse. Mais surtout, les Autrichiens jouissent d’un haut niveau de bien-être matériel, de faibles inégalités de revenus, de normes environnementales élevées et d’une bonne qualité de vie », estime M. Gurría. « Il convient désormais de gérer les synergies et les compromis entre la croissance économique, le bien-être et la nécessité de préserver des finances publiques saines, afin que les générations futures bénéficient des mêmes conditions que celle d'aujourd'hui », ajoute-t-il.

 

Une attention particulière devra être portée aux trois domaines suivants qui pourraient affaiblir la stabilité de l’économie et la prospérité de la société en Autriche :

L'évolution démographique, et notamment le vieillissement de la population, pourrait nuire à la viabilité financière du régime de retraite. L'augmentation du taux d'activité des femmes rend d'autant plus nécessaires la mise en place d’un service de qualité de garde pour enfants qui soit accessible aux parents quelque soit l’âge de l’enfant, permettant de concilier travail et responsabilités familiales. L’Étude révèle également que les populations issues de l’immigration n’ont pas autant bénéficié que les autrichiens des avancées en termes de bien-être. Le manque de qualifications parmi les groupes immigrés nécessite la mise en œuvre de politiques afin d'améliorer les perspectives des générations futures en matière d'études et d'emploi.

 

Les pressions qui s’exercent sur l’environnement en raison de l’étalement urbain et de la forte augmentation de la circulation routière appellent de nouvelles mesures afin de faire supporter le coût des externalités aux pollueurs. Il faut envisager l'augmentation des taxes sur le diesel, l’extension du système de tarification routière, la suppression du régime fiscal favorable appliqué aux véhicules de société et l'élimination progressive de la subvention aux coûts de trajet domicile-travail. Il importe aussi de mieux coordonner l’action des différents niveaux d’administration et d’intégrer davantage les politiques des transports et du logement.

 

Les mutations de l’économie mondiale vont remettre en question la position de force de l’Autriche dans les chaînes d'approvisionnement internationales et en particulier ses avantages comparatifs dans ses activités de moyenne technologie. Pour que l’Autriche préserve sa compétitivité, il conviendrait de moderniser la gouvernance dans les entreprises familiales, afin notamment de faciliter les transmissions générationnelles et de favoriser l’offre de capital-risque et il faudrait ouvrir d’avantage le secteur publique à la pression concurrentielle. De nouvelles réformes de l'enseignement seront nécessaires afin de répondre à la demande croissante de travailleurs possédant des compétences génériques solides et cultivées grâce à la formation tout au long de la vie.

L'Autriche peut compter sur sa capacité à créer un consensus social pour faire face à ces défis mais elle devrait également s'assurer que son système unique de partenariat social continue d’évoluer en phase avec la société et en particulier qu’il s’élargisse pour y inclure les groupes les plus vulnérables. 

 

Pour obtenir de plus amples informations sur l'Étude économique de l'Autriche, voir : www.oecd.org/eco/surveys/austria-2013.htm. Vous êtes invité à ajouter ce lien internet dans les rapports relatifs à l'Étude.

Les journalistes souhaitant obtenir plus de détails peuvent prendre contact avec la Division des médias de l'OCDE : news.contact@oecd.org, +33 1 45 24 97 00.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe