Secrétaire général

M. Gurria soutient vivement les annonces récemment faites pour rendre l’économie française plus dynamique

 

17/01/2014 - Le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría soutient vivement les annonces faites récemment par le Président François Hollande pour rendre l’économie française plus dynamique et la mettre sur la voie d’une croissance plus forte.

 

« Les annonces faites par le Président François Hollande lors de sa conférence de presse du 14 janvier 2014 sont très encourageantes, tant par la détermination affichée que par le fond des mesures envisagées. Celles-ci sont globalement conformes aux recommandations de l’OCDE, et le diagnostic d’une insuffisance générale de l’offre productive rejoint le constat fait par l’OCDE.

 

La volonté de réduire les cotisations sociales des employeurs, les plus élevées des pays de l’OCDE  en pourcentage du PIB, financée par la baisse indispensable des dépenses publiques est particulièrement bienvenue. L’effort de réduction des cotisations devra être prolongé au-delà de la suppression des cotisations de la branche « Famille ». Il permettrait d’accroître les embauches, de restaurer les marges des entreprises, de financer l’investissement et in fine de redresser la compétitivité.  La création d’un Conseil stratégique de la dépense pour piloter la baisse des dépenses publiques est aussi importante car susceptible d’éclairer le débat public et d’apporter un large soutien aux réformes.

 

Enfin, la volonté de rationaliser l’organisation territoriale, aujourd’hui trop morcelée, est un volet essentiel de l’assainissement budgétaire et de l’amélioration de l’efficacité du secteur public. La clarification des compétences et la fusion entre collectivités doivent inclure les régions et les départements, mais aussi les communes. La réduction des dotations de l’État aux collectivités réfractaires aux fusions serait un bon instrument. 

 

La mise en œuvre, qui nécessitera un fort engagement politique, est de nature à améliorer les performances de l’économie, les perspectives d’emploi et le bien-être des Français. »