Secrétaire général

Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE (CV)

 

Official portrait of the SG of OECD Angel Gurría
  Plus de photos de M. Gurría

En sa qualité de Secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) depuis 2006, Angel Gurría a fermement ancré l’Organisation en tant que pilier de l’architecture de la gouvernance économique mondiale, aux côtés du G7, du G20 et de l’APEC, et comme référence en matière de conception et de mise en œuvre de politiques meilleures pour une vie meilleure. Il a ouvert les rangs de l’OCDE à de nouveaux Membres ­ avec l’adhésion du Chili, de l’Estonie, d’Israël, de la Lettonie et de la Slovénie ­ et donné à l’Organisation une orientation plus fédératrice en resserrant les liens avec de grandes économies émergentes. Sous sa houlette, l’OCDE pilote aujourd’hui l’action engagée pour réformer le système fiscal international ainsi que pour améliorer les cadres de gouvernance, dans la lutte contre la corruption et  dans d’autres domaines. M. Gurría s’est également fait le chantre d’une conception de la croissance qui favorise le bien-être des personnes, en particulier des femmes, mais aussi l’égalité des sexes et les jeunes, et il a renforcé la contribution de l’OCDE  à l’agenda international, notamment avec l’Accord de Paris sur le changement climatique et l’adoption des objectifs de développement durable.


 

Né le 8 mai 1950 à Tampico, au Mexique, M. Angel Gurría est arrivé à l’OCDE à l’issue d’une brillante carrière dans la fonction publique, où il a occupé notamment les fonctions de ministre des Affaires étrangères et de ministres des Finances et du Budget dans les années 90. C’est lui qui, pour la première fois en une génération, est parvenu à guider l’économie mexicaine lors d’un changement de gouvernement en évitant une crise financière semblable à celles qui avaient marqué les précédentes périodes de transition.

 

M. Gurría est titulaire d’une licence d’économie de l’UNAM (Mexique) et d’une maîtrise d’économie de l’Université de Leeds (Royaume-Uni). Il a reçu des titres honorifiques de l’Universidad del Valle de México, de l’Universidad Rey Juan Carlos, de l’Université européenne de Madrid ainsi que des Universités de Leeds, d’Haïfa et de Bratislava.

 

S’exprimant régulièrement dans certains des plus grands titres de la presse internationale, M. Gurría a reçu des distinctions et décorations de plus de 30 pays, dont le titre de Grand officier de la Légion d’honneur et de Chevalier dans l’ordre du Mérite agricole de la part du gouvernement français. Il s’est également vu décerner une médaille du Sénat français ainsi que le titre de Chevalier grand-croix de l’ordre d’Orange-Nassau (Ridder Grootkruis in de Orde van Oranje-Naussau) par les Pays-Bas. Plus récemment, le Président de la Corée lui a remis la médaille Gwangwha de l’ordre du mérite dans le service diplomatique, tandis que l’Institut national d’administration publique du Mexique (Instituto Nacional de Administración Pública - INAP) l’a récompensé de la Medalla al Mérito Administrativo Internacional « Gustavo Martínez Cabañas » pour sa contribution au développement de l’administration publique mexicaine. En 2007, M. Gurría a été le premier lauréat du prix du Mondialiste décerné par le Conseil international du Canada, en récompense des efforts qu’il a déployés, en tant que citoyen du monde, pour promouvoir le transnationalisme, l’inclusion et une prise de conscience mondiale. Lui ont également été décernés le prix Ben Gourion du leadership, le prix Isidro Fabela de l’Asociación Mexicana de Estudios Internacionales (AMEI), le prix Nueva Economìa, la Grand-croix de l'ordre de Bernardo O'Higgins du Chili et la Medalla Rectoral de l’Université du Chili. 

 

M. Gurría a participé aux travaux de divers organismes internationaux à but non lucratif, dont le Population Council, sis à New-York, et le Center for Global Development, basé à Washington. Il a présidé le Groupe de travail international sur le financement de l’eau pour tous, du Conseil mondial de l’eau, et reste associé de près aux questions liées à l’eau, en tant que membre du Conseil consultatif sur l'eau et l'assainissement auprès du Secrétaire général des Nations Unies (UNSGAB) et du Conseil de réflexion mondiale sur la sécurité de l’eau du Forum économique mondial. Il est également membre du Conseil consultatif international des gouverneurs du Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale, installé au Canada, du Conseil consultatif du Forum mondial pour une croissance verte (3GF), co-organisé par la Corée et le Danemark, et du Comité consultatif du Forum international « Génomique, Innovation et Croissance économique ». Enfin, il a récemment été nommé membre de l’Académie royale des sciences économiques et financières d’Espagne.

 

M. Gurría est marié à Mme Lulu Quintana, ophtalmologiste de renom, avec qui il a trois enfants aujourd’hui adultes.

 

Documents connexes