Relations Publiques

Séminaire parlementaire de haut niveau - Suède

 

Des turbulences économiques à une croissance inclusive : leçons du modèle nordique ?

Parlement suédois, Stockholm, Suède

17-18 juin 2013

Compte rendu (en anglais)

Programme

 

Ce séminaire est ouvert aux représentants des organes parlementaires/législatifs du gouvernement. Il permettra aux membres du Parlement d’échanger leurs points de vue avec leurs collègues et les experts du Secrétariat de l’OCDE. Le séminaire portera en particulier sur sur la croissance inclusive et le modèle nordique d'une part, et d'autre part sur comment les parlements peuvent apprendre auprès d'experts et de sources indépendantes. Les membres du personnel seront également les bienvenus. 

Lundi 17 juin 2013

Présidents :

Anthony Gooch, Directeur, Direction des relations extérieures et de la communication, OCDE
Anna Kinberg Batra, Président, Commission des Finances, Parlement suédois
Fredrik Olovsson, Vice-Président, Commission des Finances, Parlement suédois
 

11h00 – 12h00 Arrivée et enregistrement, Bâtiment du Riksdag
12h00 – 13h15 Déjeuner de bienvenue, Sammanbindningsbanan, Bâtiment du Riksdag, Aile droite
 
13h15 – 13h30 Discours de bienvenue, Förstakammarsalen
Anthony Gooch, Directeur, Direction des relations extérieures et de la communication, OCDE
Anna Kinberg Batra, Président, Commission des Finances, Parlement suédois
13h30 – 15h00

Promouvoir une croissance inclusive
Andreas Bergh, Professeur associé, Université de Lund et Research Institute of Industrial Economics - Présentation (en anglais)
Yves Leterme
, Secrétaire général adjoint, OCDE

Åsa Löfström, Professeur agrégé, Umeå School of Business and Economics, Umeå University - Présentation (en anglais)

Plus de 200 millions d’individus sont aujourd’hui au chômage, et des millions d’autres continuent d’être frappés de pauvreté dans le monde entier. Dans de nombreux pays, l’écart entre les riches et les pauvres se creuse, le chômage des jeunes s’envole et l’accès aux services de base demeure problématique pour un grand nombre. La communauté internationale réclame un changement et des solutions pour promouvoir une croissance économique plus inclusive, un partage plus équitable du   « dividende de la croissance » et la diminution des inégalités entre les riches et les pauvres – en termes de revenus, mais également dans d’autres dimensions auxquelles les individus attachent de l’importance. La recherche de nouveaux modèles de croissance plus inclusifs et plus durables est devenue un véritable enjeu de la politique publique. La reprise hésitante et la poursuite de la crise sociale exigent une action résolue de la part des pouvoirs publics. L’OCDE élabore une nouvelle stratégie en faveur de la croissance inclusive qui allie une croissance économique robuste à l’amélioration des niveaux de vie et de divers critères qui jouent un rôle important dans la qualité de vie des individus (la santé, l’emploi et les compétences, l’environnement ou le soutien de la collectivité, par exemple). Dans le cadre de cette activité, l’Organisation s’efforce notamment de dégager une compréhension commune des principaux éléments constitutifs de la croissance inclusive et des conditions qui lui sont propices, afin que soient mises en place les mesures et les institutions adéquates, qui permettront d’ouvrir la voie à un avenir favorable à la croissance, mais qui accorde également une place centrale à l’individu.

15h00 – 15h30 Pause café
 

15h30 – 15h40
15h40 – 16h30
16h30 – 17h00

Atelier : Comment les parlements travaillent avec l'OCDE et d'autres experts 
Introduction par Göran Pettersson, Membre du parlement, Suède
Discussions en petits groups
Rapports des petits groups et conclusions

Les membres des parlements sont constamment à la recherche de données, d’analyses et de conseils indépendants et impartiaux afin d’instruire leurs travaux. Les organisations internationales, les groupes de réflexion, les universités et d’autres organismes, tels que les conseils budgétaires indépendants, peuvent fournir ce type de connaissances spécialisées. L’OCDE est à même d’instruire les débats parlementaires en mettant à la disposition des données, des informations comparatives et son expérience, notamment dans l’élaboration des meilleures pratiques et l’évaluation de l’impact de la réglementation. Comment les députés et leurs collaborateurs travaillent-ils, concrètement, avec ces experts ? Comment veillent-ils à se tenir informés et à utiliser au mieux la quantité considérable d’informations mises à leur disposition ? Cet atelier donnera l’occasion aux députés et à leurs collaborateurs de mettre en commun leurs expériences et leurs pratiques optimales en matière de coopération avec l’OCDE et d’autres experts. Le parlement suédois a ainsi créé un « Groupe de l’OCDE » chargé de suivre les travaux menés par l’Organisation et au sein duquel toutes les commissions sont représentées. Au Chili, l’OCDE a coopéré avec la Chambre des représentants autour de la mise en place d’un Département de l’évaluation des lois. L’Organisation a à cette occasion mis à profit ses compétences spécialisées pour apporter une aide concrète aux organes législatifs.

17h00 – 18h00

Comment va la vie ? Les données de l'Indicateur du vivre mieux
Anthony Gooch, Directeur, Direction des relations extérieures et de la communication, OCDE - Présentation (en anglais)

En 2011, l’OCDE a créé l’Indicateur du vivre mieux – un outil interactif qui permet aux individus de comparer le bien-être entre les pays, sur la base de 11 critères considérés comme essentiels pour la qualité de vie. Sur la plateforme numérique de l’Indicateur, les utilisateurs peuvent accorder une importance différente à chaque critère et décider ainsi de la façon dont ils souhaitent mesurer leur bien-être. La représentation graphique qu’ils obtiennent fournit un aperçu unique des performances d’un pays en fonction des priorités définies par chaque utilisateur. L’objectif de cet indicateur est d’associer les citoyens au débat sur le progrès des sociétés. Les informations qu’ils livrent offrent une perspective nouvelle à partir de laquelle la politique publique et sa mise en œuvre pourraient être évaluées. Il investit les citoyens de responsabilités nouvelles en leur permettant de mieux comprendre l’élaboration des politiques, et peut rallier les soutiens en faveur des mesures nécessaires. Quels enseignements pouvons-nous tirer des résultats des deux dernières années ? Quelles sont les préférences des citoyens des pays nordiques et en quoi diffèrent-elles de celles des habitants des autres pays du monde ? 

18h00 – 19h00 Visite guidée de la vieille ville, suivie d’un trajet en bateau à l'île de Djurgården
 
20h00 Dîner
Discours d'Anders Ahnlid, Ambassadeur, Représentant permanent e la Suède auprès de l'OCDE
Gustavianska Våningen, Skansen, ’île de Djurgården
 

 Mardi 18 juin 2013

08h30 – 09h00 Arrivée des participants et café de bienvenue
 
09h00 – 10h30

Leçons du modèle nordique
Lennart Erixon, Professeur, Université de Stockholm - Présentation (en anglais)
Peter Norman
, Minister for Financial Markets, Sweden - Présentation (en anglais)
Paul van den Noord, Conseiller économique auprès de l'Économiste en Chef, OCDE - Présentation (en anglais)

Les pays nordiques (qui regroupent généralement le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède) sont souvent cités comme modèles, eux qui sont parvenus mieux que les autres pays à associer l’efficience et la croissance économiques à un marché du travail paisible, une répartition équitable du revenu et la cohésion sociale. Si des critiques ont émis des doutes quant à la durabilité de cette réussite, en raison en particulier des défis que pose la mondialisation, les modèles de développement adoptés par les pays nordiques ont relativement bien résisté à la crise économique et financière mondiale. Ces modèles sont cités comme sources d’inspiration pour les autres pays à la recherche d’un système économique et social plus performant. De nombreux observateurs dans le monde entier s’étonnent toutefois de cette réussite inexplicable et contradictoire : comment les économies nordiques peuvent-elles prospérer et se développer en dépit de coins fiscaux élevés, d’un régime généreux de sécurité sociale et d’une répartition égalitaire des revenus, autant de caractéristiques sensément peu incitatives sur le plan économique ?

10h30 – 11h00 Pause café
 
11h00 – 12h30

Étude de cas : Travailler avec des conseils budgétaires indépendants 
Lars Calmfors, Professeur d'économie internationale, Institute for International Economic Studies, Université de Stockholm et ancien président du Conseil de politique budgétaire suédois - Présentation (en anglais)
Teodora Cardoso, Président, Conseil de politique budgétaire, Portugal - Présentation - Texte (en anglais)
Mario Marcel, Directeur adjoint, Direction de la Gouvernance publique et du développement territorial, OCDE - Présentation (en anglais) 

Bien que relativement peu nombreuses et récentes à l’échelle mondiale, les institutions budgétaires indépendantes (conseils budgétaires et bureaux parlementaires du budget) existent depuis plusieurs décennies dans des pays comme les Pays-Bas, la Belgique et les États-Unis. On observe aujourd’hui une nette tendance à la mise en place de conseils budgétaires au sein des pays de l’OCDE. Gouvernements, chercheurs et organismes régionaux et internationaux semblent tous s’en remettre à ces institutions (dont l’instauration s’accompagne souvent de la création ou du renforcement des règles budgétaires) lorsqu’il s’agit de renforcer la gouvernance budgétaire et de lutter contre les déficits et des niveaux d’endettement intenables. Ces acteurs reconnaissent en outre la capacité de ces institutions de réduire l’asymétrie de l’information, de promouvoir la transparence et la responsabilité et de rehausser la qualité du débat public relatif à la politique budgétaire. Le Réseau des responsables budgétaires des parlements et des institutions budgétaires indépendantes de l’OCDE a défini un ensemble de valeurs communes à ces institutions pourtant très diverses - à savoir l’indépendance, la neutralité politique, la transparence et la responsabilité, en plus de compétences techniques et de la production de travaux de la plus grande qualité, capables de résister à l’examen du public – dont il s’est inspiré pour élaborer les premiers Principes de l’OCDE à l’usage des institutions budgétaires indépendantes. Parmi les thèmes abordés dans les Principes figure le lien entre les conseils budgétaires et le pouvoir législatif. La contribution qu’apportent les conseils budgétaires aux débats législatifs sur la politique budgétaire et fiscale, par le biais de leurs travaux et de leurs comparutions devant les comités parlementaires concernés, est particulièrement importante. Cette session porte sur la façon dont les parlementaires peuvent collaborer le plus efficacement possible avec les institutions budgétaires et tirer les enseignements les plus utiles de cette coopération.

12h30 – 13h00 Conclusions
13h00 – 14h00 Déjeuner de clôture, Sammanbindningsbanan, Bâtiment du Riksdag, Aile droite


***

Informations pratiques

Contact :  Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Jennifer Bisping [jennifer.bisping@oecd.org; tél: +33 (0) 1 45 24 93 26] ou Silvia Terrón [silvia.terron@oecd.org; tél: +33 (0) 1 45 24 95 72].

 

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list