Agriculture et pêcheries

Pêcheries

 

L’impact des politiques de la pêche sur la viabilité de l’exploitation des ressources naturelles retient de plus en plus l’attention du public. Il existe cependant des décalages dans la mise en oeuvre à l’échelle nationale et internationale.

 

Aussi l’efficacité des systèmes de gestion des pêcheries, ainsi que l’expansion de l’aquaculture, sont-elles mieux prises en considération par les pouvoirs publics et les entreprises du secteur.

 

Compte tenu des perspectives intéressantes de fourniture d’aliments riches en protéines, dans les pays développés et en développement, les travaux d’analyse de l’OCDE mettent résolument l’accent sur les réformes dans ce domaine.

 

L’OCDE s’intéresse aussi aux subventions qui favorisent l’augmentation de la capacité de capture, de même qu’à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, autant de contraintes supplémentaires pour des stocks déjà surexploités.

 

Le changement climatique est lourd de conséquences pour l’avenir du secteur de la pêche. Plus que jamais, le besoin se fait sentir de politiques nationales et internationales cohérentes qui assurent une gestion durable de l’eau, des sols, des écosystèmes et des ressources halieutiques.

 

L’OCDE informe les responsables nationaux de l’élaboration des politiques selon une triple démarche :

  • repérer les politiques en vigueur qui suscitent des niveaux et des modes de production allant au-delà de la capacité des ressources naturelles disponibles ;
  • préciser les cas dans lesquels les approches de type marché se prêtent à la fourniture de biens et services environnementaux ;
  • mettre en évidence les caractéristiques à retenir pour des politiques efficaces assurant une utilisation durable des ressources.

Consultez nos derniers travaux sur les pêcheries

 

 

 

 

Also Available