Problèmes structurels de la filière alimentaire

Les travaux de l’OCDE sur les problèmes structurels et le fonctionnement de la filière alimentaire soulignent que le cadre d’action général doit être propice aux ajustements structurels nécessaires et, parallèlement, prévoir des mesures d’accompagnement en vue d’aider les acteurs qui ne peuvent pas participer à la transition. Il est important d’investir dans ce cadre général, surtout dans les pays en développement et les pays émergents, car c’est le meilleur moyen d’aider les petits exploitants à s’intégrer aux marchés nationaux et internationaux, y compris via les chaînes de valeur mondiales. Les problèmes structurels qui dépassent l’exploitation et s’étendent à l’ensemble de la filière alimentaire ont également été étudiés, notamment sous l’angle de la transparence et de la formation des prix. Les problèmes de concentration ont été examinés, le Comité s’étant appuyé sur les connaissances et les compétences disponibles dans le cadre du Réseau pour l’analyse de la filière alimentaire.

 

Documents de travail de l’OCDE sur l’agriculture, l’alimentation et les pêcheries