Afrique du Sud

Afrique du Sud - Résumé des projections économiques (novembre 2015)

 

Les perspectives pour 2016 et 2017 sont incertaines, mais l’activité économique semble devoir rester morose. L’amélioration prévue de l’approvisionnement en électricité grâce aux investissements réalisés dans de nouvelles installations de production ne devrait permettre d’accroître l’offre qu’à partir de 2017, atténuant alors les contraintes pesant sur la production et renforçant la confiance des investisseurs. De plus, le raffermissement de la croissance chez les principaux partenaires commerciaux, notamment l’Europe et les États-Unis, devrait stimuler les exportations. Sous l’effet de la dépréciation du rand et de la hausse des prix de l’électricité et des produits alimentaires, l’inflation oscille autour du haut de la fourchette retenue comme objectif.

La politique budgétaire a pris une orientation restrictive imposée par un plafond de dépenses et par la nécessité de stabiliser la dette publique. La hausse de l’inflation sur fond de détérioration de l’activité économique crée un dilemme pour la politique monétaire, dont tout nouveau resserrement devra être soigneusement calibré. Les réformes structurelles – qui visent notamment à améliorer le climat des affaires et à supprimer les goulets d’étranglement, ainsi qu’à libéraliser le marché de l’énergie et celui des transports – sont plus que jamais nécessaires pour stimuler la production, créer des emplois et améliorer le niveau de vie de l’ensemble de la population, et donc pour rendre la croissance plus inclusive.

L’économie sud-africaine est très dépendante du charbon, et est très intensive en énergie et carbone. Le gouvernement a pris l’engagement de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 42 % d’ici 2025 par rapport au scénario du statu quo. Le développement des énergies renouvelables et la construction d’une centrale nucléaire font partie de la stratégie d’évolution vers une économie bas carbone. Cependant, les centrales électriques au charbon conservent un rôle important. Il faudrait mettre à exécution le projet de taxe carbone et réduire les subventions à la consommation de combustibles fossiles, tout en renforçant encore les incitations à améliorer l’efficacité énergétique.

Note pays PE

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de l'Afrique du Sud

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)