L'Examen multidimensionnel du Sénégal - Volume 1. Évaluation initiale 

Après des décennies de progrès économique et social modestes, le Sénégal renoue avec une dynamique de croissance depuis 2012. La volonté des autorités sénégalaises d'amener le pays à l'émergence à l'horizon 2035 se traduit par de nombreuses avancées, sur le plan des infrastructures par exemple ou en matière de production agricole. Toutefois, d’importants défis demeurent, notamment en matière de réduction de la pauvreté, de création d'emplois ou d'accès à des services sociaux de qualité.

L'Examen multidimensionnel du Sénégal vise à soutenir l'élaboration du second volet de la stratégie de développement décennale, le Plan Sénégal émergent 2014-23. Ce premier volume passe en revue les performances du Sénégal et identifie les principales contraintes au développement. Il se base sur un diagnostic des évolutions macroéconomiques, des performances en matière de bien-être des citoyens, du degré de compétitivité du secteur privé, et du fonctionnement du système institutionnel. Ce volume identifie trois contraintes majeures au développement : les faiblesses du système éducatif ; les dysfonctionnements du régime et de l’administration fiscaux dans la mobilisation des ressources ; et la faible efficacité de l'État sénégalais.

Le deuxième volume proposera des recommandations pour lever les contraintes majeures identifiées et le troisième analysera les modalités de leur mise en oeuvre.

Résumé

Ch. 1 Vue d'ensemble : Performances et contraintes au développement du Sénégal

Ch. 2 Évolution macroéconomique du Sénégal dans la perspective de l'émergence

Ch. 3 La nécessaire amélioration du bien-être dans la perspective de l'émergence du Sénégal

Ch. 4 Vers un secteur privé sénégalais plus compétitif

Ch. 5 Vers un renforcement des capacités institutionnelles du Sénégal


 

Examen multidimensionnel du Sénégal - Volume 2. Analyse approfondie et recommandations

Le  Sénégal  ambitionne  d'être  un  pays  émergent  en  2035. Depuis 2014, le pays a mis en œuvre la première phase de sa stratégie décennale dénommée « Plan Sénégal Émergent ». La croissance économique est au rendez-vous, dépassant le seuil des 6% depuis 2015, et les projections économiques sont favorables. Néanmoins les relations, interactions et engagements mutuels entre l’État et la société sénégalaise, ou contrat social, montrent des signes de fragilités. En effet, bien que le contrat social sénégalais repose sur de nombreuses forces (stabilité politique, confiance dans les institutions publiques, solidité des liens sociaux), des difficultés sont observées parmi lesquelles l’offre de services publics qui reste faible et mal répartie sur le territoire, ou les politiques redistributives qui ne parviennent pas à satisfaire les populations. Ainsi, pour consolider le contrat social sénégalais, gage de la marche vers l'émergence, ce volume  propose des réformes pour améliorer le fonctionnement des systèmes éducatif, fiscal et de l'administration publique.

Volume 2 sera disponible fin 2017