À propos des principes

 

English version

Que sont les Principes pour l'engagement international dans les États fragiles ?

Les Principes pour l’engagement international dans les États fragiles et les situations précaires donnent un ensemble de recommandations pour améliorer l'action de la communauté internationale dans les conflits et les situations de fragilité. Ils ont été approuvés en 2007 par les ministres des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les Principes ont été développés lors du Forum supérieur sur l'efficacité de l'aide au développement dans les États fragiles de 2005. Ces principes de base ont été testés dans neuf États fragiles en 2005 et 2006 (Guinée-Bissau, Haïti, Îles Salomon, Népal, République démocratique du Congo, Somalie, Soudan, Yémen, Zimbabwe), et adaptés.

Fiche d'information (pdf, 670 kB)

 

Qu'est-ce qu'un État fragile ?

C'est un État qui n'a qu'une faible capacité à effectuer les fonctions essentielles consistant à gouverner une population et son territoire, et n'a pas la capacité ou la volonté politique de développer des relations constructives et renforcées avec la société.

 

Pourquoi des Principes pour l'engagement international dans les États fragiles sont-ils nécessaires ?

Dans les situations les plus difficiles au monde pour le développement, une action mal conçue peut faire plus de mal que de bien. Les situations de fragilité et de conflit nécessitent des réponses différentes de celles qui sont appliquées dans les pays qui fonctionnent mieux. Ces États sont confrontés à des défis importants dans le domaine du développement, tels que l'insécurité, une gouvernance faible, des capacités administratives limitées, des crises humanitaires chroniques, des tensions sociales persistantes, des violences ou les répercussions de guerres civiles.

Les Principes ont pour objectif d'orienter l'engagement international dans les États fragiles dans son ensemble, et notamment dans les domaines suivants :

  • Coopération au développement
  • Diplomatie et consolidation de la paix
  • Affaires économiques
  • Action humanitaire
  • Institutions de l'État et relations entre l'État et la société

Les États fragiles sont les États les plus en retard pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement, et représentent 75% du déficit en ce qui concerne ces objectifs. Sans un engagement plus efficace, les États fragiles vont continuer à prendre du retard.

 

Qui doit adopter les Principes pour l'engagement international dans les États fragiles ?

Les Principes sont un point de référence pour tous les acteurs participant à la coopération au développement, à la consolidation de la paix et au renforcement de l'État dans les États fragiles. Même si leur application ne mettra pas en elle-même fin à la fragilité des États, leur adoption peut aider à maximiser l'impact positif de l'engagement et à minimiser les dommages involontaires.

Comment la mise en application des Principes est-elle contrôlée ?

La mise en application des Principes est contrôlée par le biais de dialogues entre les multiples parties prenantes dans les États fragiles. L'enquête de suivi est organisée en coordination avec l'enquête de suivi de la mise en œuvre de la Declaration de Paris du Réseau international pour les conflits et les situations de fragilité (INCAF) de l'OCDE. La première édition de l'enquête a été effectuée en 2009, et les préparations pour celle de 2011 sont en cours. Pour en savoir plus…

 

 

 

Also Available